On Doorstep – CTK

Note : ★★★★☆ (3.5/5)
Extrait : « C’est parce que tu m’as attendu. Tu m’as souri sincèrement en me voyant. Tu m’as écouté parler. Et surtout, c’est ta chaleur que j’aime. »

couv71343001Titre : On Doorstep
Auteur : CTK
Genre : Yaoï
Langue : Française
Pages : 176 pages
Note : 3.5/5

En bref : Même si j’ai été touchée par la vie de Reese et que d’une manière générale, de bonnes choses ressentent de la personnalité de nos protagonistes, le reste, que ce soit la mise en place de leur couple, les obstacles qu’ils rencontrent, la façon dont ils les surmontent ou même les dessins, n’a pas suivi.

Résumé :

Une journée pleine de surprises attend Jimmy, mais celui-ci ne le sait pas encore. Pris la main dans le sac alors qu’il tentait de voler une jeune femme dans le métro, notre pickpocket se voit offrir une chance de se racheter par l’homme qui l’a immobilisé. La proposition est simple, s’il n’a pas envie d’être arrête?, il devra travailler dans une librairie pendant 24H. N’ayant pas vraiment le choix, il accepte et passe une journée en compagnie de Reese, l’homme qui l’a arrêté, également propriétaire du magasin. Très énervé après ce dernier, Jimmy décide de se venger. Son idée ? Le suivre jusqu’à chez lui, attendre qu’il reparte et le cambrioler. Pourtant, alors qu’il cherchait un objet de valeur, il va découvrir que Reese est un ex-policier. Une découverte qui va l’amener à se renseigner un peu plus sur le passé de cet homme énigmatique.

Avis :

Jimmy est un petit délinquant qui passe ses journées à jouer les pickpockets. Alors qu’il vole le porte-monnaie d’une femme dans le métro, il se fait attraper par Reese, un ancien flic. Celui-ci, au lieu de le livrer à la police, lui propose de passer l’éponge s’il accepte de travailler dans la librairie où il bosse. Jimmy se soumet à ce deal mais non sans formater sa vengeance.

Je suis retombée dans une période de Yaoï et pour l’instant, rien ne m’a transcendé. Ici, ce qui m’a principalement dérangé, c’est la rapidité avec laquelle les personnages tombent sous le charme l’un de l’autre. Je sais que c’est un one-shot et qu’il n’y a pas beaucoup de pages à accorder à leur histoire mais quand Jimmy déteste Reese au premier chapitre et dès le deuxième il lui dit qu’il est son genre et lui fait du rentre-dedans, j’ai un peu de mal avec cette transition. J’aurais aimé que cela se fasse d’une manière plus naturelle et qu’ainsi, le vol de Jimmy passe moins pour une excuse pour se faire rencontrer nos deux protagonistes. Les chapitres qui suivent ont des évolutions toutes aussi brutales avec un chapitre révélation, un chapitre séparation et un dernier pour la réconciliation. Je sais que tous les one-shots se déroulent plus ou moins de cette façon mais ici, je ne trouve pas ça fluide et je ne saurais pointer du doigt exactement ce qui me donne cette impression.

Côté histoire, j’ai aimé qu’on en sache plus sur Reese et sur le pourquoi du comment il a arrêté sa carrière de policier. C’est un personnage bien plus sensible que son physique et son âge pourraient laisser prétendre. Son passé et sa personnalité m’ont touché mais la conclusion que l’auteur donne à ce personnage m’a rendu sceptique quant à sa faisabilité. Et surtout, j’aurais apprécié en savoir tout autant sur le passif de Jimmy. C’est un personnage qui manque de profondeur et de background à mon goût. J’ai aimé sa confiance en lui des débuts et les doutes qui apparaissent par la suite mais les raisons pour lesquelles il vole sont à peine effleurées. Hormis sa relation actuelle avec Reese, rien d’autre n’est développé en ce qui le concerne. Cela crée un décalage d’informations entre les deux personnages que je trouve dommage. En vrai, si je veux vraiment être impartiale, je dirais que du côté de Reese aussi, il aurait fallu que le mangaka creuse un peu plus son passé mais bizarrement, ça m’a moins choqué. Peut-être parce que son traumatisme nous est distillé tout au long de l’histoire alors que nous avons qu’une petite page à la fin pour Jimmy. Du coup, même si dans les deux cas, leur passif n’est pas très poussé, nous avons l’impression de tout connaître du policier mais pas du délinquant…

Pour ce qui est de leur relation, le fait que les personnages principaux prennent les rênes de leur couple l’un après l’autre m’a plu. Même s’ils se mettent bien trop vite ensemble pour moi, il y a un équilibre intéressant qui se forme entre eux. Chose qui aurait pu facilement être bafouée étant donné la différence d’âge qu’il semble y avoir entre Jimmy et Reese.

Enfin, je n’ai pas été charmée plus que ça par les dessins. Je les trouve propre mais les cases m’on paru bien souvent vides et on reste trop en noir et blanc. Des nuances de gris pour habillées l’histoire l’aurait rendu plus douce et attrayante.

Bref, ma découverte de CTK avec « On Doorstep » n’a pas été une grosse réussite. J’ai aimé suivre des personnages plus matures et marqués par la vie que ce dont j’ai l’habitude mais je n’ai pas trouvé leur histoire suffisante approfondie. La découverte de leurs sentiments respectifs et la mise en place de leur couple n’était pas fluide, tout comme les obstacles qu’ils rencontrent et la façon dont ils les surmontent. Même si j’ai été touchée par la vie de Reese et que d’une manière générale, de bonnes choses ressentent de la personnalité de nos protagonistes, le reste, que ce soit dialogue ou dessins, n’a pas suivi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s