La quatrième feuille – Christophe Royer

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « Aussitôt, les lampes crachèrent leur lame blanche sur les deux cellules de gauche : retenues par des crochets solidement scellés dans le mur de pierre, deux formes se mirent à se tortiller et à geindre. »

couv57808793

Titre : La quatrième feuille
Auteur : Christophe Royer
Genre : Thriller, Policier
Langue : Française
Pages : 320
Note : 4/5

En bref : Même si je n’ai pas été surprise par la résolution de l’enquête, je l’ai suivi avec attention et sans m’ennuyer. J’ai trouvé le sujet des relations toxiques et des traumatismes bien abordées et j’ai aimé suivre chaque personnage. Ils sont forts malgré leurs blessures et il m’a été facile de compatir à leur sort et de comprendre leurs craintes, leurs forces et leurs faiblesses.

Résumé :

Aujourd’hui, Sophie a tout pour être heureuse : un mari aimant, une famille attentionnée, une amie fidèle, un travail qu’elle adore et une belle maison sur les rives du lac d’Annecy.
Pourtant, à la veille de sa première exposition photo, plusieurs faits troublants vont faire ressurgir des événements tragiques de son passé…
Un flic détruit par sa première affaire, une bande de copines inséparables, un amour toxique…
Et si le cauchemar recommençait ?

Avis :

Ce livre est un SP proposé par les Editions Taurnada et je remercie Joël pour sa confiance. C’est toujours un plaisir de découvrir les romans de cette maison d’édition.

Sophie s’apprête à réaliser son rêve, exposer ses œuvres aux yeux de tous. Pour cela, elle a loué un studio à Annecy et à l’aide de son amie Carole et de sa famille, elle prépare l’événement et sa promotion. Cependant, depuis quelques temps, Sophie se sent épiée, même chez elle. Ce malaise s’accentue quand elle remarque la disparition de ses chats. Un soir, Carole va au studio pour avancer leur projet mais elle se fait agresser et quelques minutes après un incendie se déclenche. Qui s’en est-pris à Carole ? Y a t-il vraiment quelqu’un qui épie les faits et gestes de Sophie ? Si oui, dans quel but ? C’est ce que va essayer de découvrir le brigadier Mercier. Pourra t-il trouver le coupable à temps ou le passé engloutira t-il nos protagonistes ?

Après deux enquêtes réussies, mettant en scène Nathalie Lesage, Christophe Royer fait une pause et nous propose ici, une toute nouvelle aventure aux côtés, cette fois-ci, du Brigadier Mercier. Un personnage que j’ai beaucoup aimé car contrairement aux policiers qu’on a l’habitude de voir et qui ont souvent un caractère fort, Mercier est réservé. A la suite d’une enquête qui a mal tournée lors de ses premiers pas dans la police, Mercier a perdu toute sa confiance en lui. Depuis, il ne s’occupe que de la paperasse et refuse d’aller sur le terrain. Chose qui va changer lorsqu’il va entendre parler de l’agression de Carole.

C’est un personnage discret mais compétent, avide de justice et de rédemption dont le passé se révèlera crucial pour comprendre son parcours. Un autre passé qui sera important dans la résolution de l’enquête, c’est celui de Sophie et Carole. Elles sont amies d’enfance et ont toujours eu une relation très forte. L’amitié qui les lie m’a plu et j’ai aimé découvrir comment les obstacles qu’elles ont traversé ont fortifié ce lien. Une histoire qui ressurgit, trois passés meurtris auxquels nos héros devront à nouveau faire face.

En ce qui concerne l’enquête, je l’ai trouvé assez simple à suivre et à résoudre. Il y a bien quelques éléments qui peuvent échapper au lecteur mais en vérité, il suffit de faire un peu attention aux dires de chaque personnage pour délier tous les fils. Même si l’affaire se déroule de manière fluide, j’ai aimé la lire et surtout, le thème principal explorer par l’auteur m’a plu. En effet, à travers cette enquête, Christophe Royer nous parle d’harcèlement, de désillusion, de relations toxiques et de confiance en soi. Des sujets intemporels bien développés et exploités ici. J’ai aimé voir les personnages affronter leur peur et leurs erreurs. J’ai apprécié voir les conséquences de leurs actes passés et que l’auteur montre l’importance aussi bien des gestes que des mots prononcés. C’est pour moi, le point fort de ce roman.

En bref, « La quatrième feuille » est un bon policier. Même si je n’ai pas été surprise par la résolution de l’enquête, je l’ai suivi avec attention et sans m’ennuyer une seconde. J’ai trouvé le thème des relations toxiques et des traumatismes bien abordées et j’ai aimé suivre aussi bien Sophie que Carole ou le brigadier Mercier. Ce sont des personnages forts malgré leurs blessures et il m’a été facile de compatir à leur sort et de comprendre leurs craintes, leurs forces et leurs faiblesses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s