Mortal Engines, tome 2 : L’Or des prédateurs – Philip Reeve

Note : ★★★☆☆ (3.25/5)
Extrait : « Les gens se tenaient là en silence, scrutant les rares trouées dans la brume, cherchant à voir ce spectacle nouveau et étonnant qu’était la mer. »

couv9532967Titre : Mortal Engines, tome 2 : L’Or des prédateurs
Auteur : Philip Reeve
Genre : Science-Fiction, Jeunesse
Langue : Française
Pages : 435
Note : 3.25/5

En bref : Une suite décevante. Lu en VO, je trouve que ça manque de fluidité et qu’on a du mal à imaginer les lieux malgré les descriptions de l’auteur. Néanmoins le gros point noir c’est surtout Tom (qui a perdu son cerveau et la mémoire) et Freya (qui est insupportable 95% du livre). Sans parler des réflexions dégradantes que se prend H24 Hester.

Résumé :

Depuis qu’ils ont fui Londres en cendres, Tom et Hester voyagent à bord du Jenny Haniver.
Mais les voilà traqués par un mystérieux réseau de fanatiques. Le jeune couple se réfugie alors à Anchorage, la cité polaire dévastée et victime d’étranges disparitions. Cette dernière cherche à se mettre à l’abri des locomopoles affamées, et se dirige vers le légendaire et lointain Continent Mort… Retrouvez les aventures de Tom et Hester dans un univers fascinant où les villes se pourchassent. La suite de Mécaniques fatales, haletante et pleine de suspense.

Avis :

L’affrontement entre la ville de Londres et Shan Guo a laissé des marques et a surtout entraîné la mort d’Anna Fang, une figure très connue et respecté dans la League, groupe se battant contre les villes mobiles. Son « avion », le Jenny Haniver a cependant survécu à l’assaut et est désormais dirigé par Tom et Hester. Ils parcourent le monde en vivant essentiellement du transport de marchandises, jusqu’au jour où ils sont poursuivis par une branche extrémiste de la League nommée « Green Storm ». Ils s’échappent de justesse en volant vers le nord où ils finissent par atterrir à Anchorage, une ville quasi-déserte qui se déplace sur la banquise en direction du Continent Mort, anciennement l’Amérique.

J’ai eu beaucoup plus de mal à lire ce deuxième tome que le premier, probablement parce que je n’avais pas les images du film en tête pour m’aider à visualiser les paysages et autres descriptions de l’auteur. Je lis cette histoire en anglais et je ne vous le conseille pas. Je maîtrise plutôt bien la langue et pourtant, je trouve la lecture fastidieuse et bourrée de termes inutilement complexes qui viennent me court-circuiter mon imagination et la vision que j’ai des lieux. J’ai lu quelques passages en français et ça a l’air bien plus fluide à lire.

Hormis ça, l’univers steampunk est toujours aussi riche et intéressant. On part sur des terres glacées et nous découvrons Anchorage une ville fantôme depuis qu’une maladie a éradiqué une partie de la population. Dans un dernier espoir, Freya, la « Reine » de la ville décide de se diriger vers l’Amérique où, dit-on, se trouverait des pâturages, de la verdure et où il ferait bon de vivre. Tom et Hester vont l’accompagner dans ce périple mais seront rattrapés par leur passé.
En plus d’Anchorage, nous faisons la connaissance d’Arkangel, une ville rapide et efficace qui vit exclusivement de la chasse et du démantèlement des villes qu’elle capture. Mais aussi des Lost Boys, une grande « famille » qui est spécialisée dans le chapardage. Nous avons donc là, deux groupes qui se nourrissent d’autres villes mais de manière totalement différente.

J’ai bien aimé l’écosystème qui régit ce monde. L’auteur a repris des choses que l’on connait, les pirates, les chasseurs de prime, les voleurs, l’impérialisme, etc. et nous le propose ici en version steampunk. C’est ingénieusement fait et ça nous donne envie de découvrir d’autres contrés et d’autres modes de vie.

Néanmoins, le problème des personnages persistent. J’avais déjà remarqué dans le tome 1 des phrases pas très correctes envers Hester qui a une cicatrice sur le visage mais j’avais mis ça sur le compte du personnage qui ne connaît pas encore notre héroïne. Cependant, à la fin du premier tome, Tom et Hester sont ensembles et nous comprenons qu’entre ce dernier et le tome 2, ils ont eu le temps d’approfondir leur relation. Du coup, lorsque Tom regarde Freya et se dit « Si seulement Hester était plus jolie et sociable. », je trouve ça particulièrement dégradant et mal venu. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres et pas le pire. A plusieurs reprises durant tout le livre et de la part de différents personnages, plus ou moins proches de la jeune fille, j’ai pu lire des « Pauvre fille avec une tête pareille », « Elle est dérangée et moche » ou encore « Il aura tout le temps de casser avec son horrible petite-amie ».
Cette fixation de l’auteur sur la cicatrice d’Hester et tous les réflexions qu’elle se prend alors qu’elle n’a rien fait pour mériter ça, était révoltant. J’ai vraiment détesté ! On voit déjà bien qu’elle galère à s’accepter, pas besoin d’en rajouter une couche encore moins de la part de son petit-ami…

Dans les personnages secondaires sinon, j’ai beaucoup aimé Caul et Mr Scabious qui sont touchants et courageux à leur façon. Par contre, Freya m’a insupporté tout le long. Elle est tellement agaçante avec ses protocoles ridicules et je ne comprends même pas comment les habitants d’Anchorage peuvent continuer à soutenir une personne si jalouse, égocentrique et sans une once de jugeotte pendant 400 pages, ça me dépasse…

Bref, « L’Or des prédateurs » est une suite plutôt décevante. L’ayant lu en VO, je trouve que ça manque de fluidité et qu’on a du mal à imaginer les lieux et paysages malgré les descriptions riches de l’auteur. Néanmoins le gros point noir de ce tome c’est surtout Tom, Hester et Freya. Entre Tom qui nous donne l’impression d’avoir perdu son cerveau et sa mémoire, Hester qui reçoit blessure sur blessure alors qu’elle n’a rien demandé et Freya qui est absolument exécrable pendant 95% du livre, on n’est pas gâté… Je lirai la suite dans l’espoir que ça s’améliore et aussi parce que je reste curieuse quant à ce qu’ils vont découvrir en Amérique mais j’y vais de plus en plus à reculons.

Découvrez mes chroniques de la saga complète : Tome 1 / Tome 3 / Tome 4 / Tome 5.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s