Libres et affamés – David Arnold

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « Nous faisons tous partie de la même histoire, et si nous n’avions pas le loisir d’en choisir l’intrigue, nous pouvions en revanche choisir quel genre de personnage nous voulions être. »

couv22079894

Titre : Libres et affamés
Auteur : David Arnold
Genre : Aventure, Thriller
Langue : Française
Pages : 336
Note : 4/5

En bref : Objectivement, les thèmes abordés sont vraiment chouettes et bien exploités mais les personnages et la plume de l’auteur n’ont pas réussi à me charmer pour autant et j’en suis venue à vouloir vite finir mon livre. Je suis restée hermétique à l’histoire mais il se peut qu’elle vous touche alors tentez le coup !

Résumé :

Ce roman commence par un décès et se termine par un meurtre. Et, même si la police d’Hackensack aimerait en savoir plus, ce n’est pas un roman sur la mort. C’est un roman sur : Une famille de sublimes indésirables. Un étrange jeu de piste pour disperser des cendres. Un sous-marin abandonné au bord d’une rivière. Un collectionneur d’histoires et de tatouages. Le langage intime des claquements de doigts. Ce que signifie vraiment « être cool ». Les couchers de soleil, les glaces et les Super Chevaux de course. L’amour de la peinture. L’amour de la musique. L’amour tout court.

Avis :

Nous faisons la connaissance de Vic, un garçon qui est atteint du syndrome de Moebius, une maladie qui lui paralyse une partie de son visage et qui l’empêche de sourire ou de cligner des yeux. Cet handicap lui vaut des regards curieux, des moqueries et de la pitié de la part des gens qu’ils croisent, ce qu’il déteste par dessus tout. De plus, la mort de son père lui pèse énormément alors quand il voit Franck, le nouveau copain de sa mère, lui faire une demande en mariage, il pète un câble et s’enfuit avec l’urne de son père. Il s’apprête à jeter les cendres dans un lieu où il avait l’habitude d’aller avec lui quant il aperçoit dans l’urne, une lettre. A l’intérieur, une requête de son défunt père, celle de jeter ses cendres dans des lieux précis.
Intrigué par ce garçon qui parle tout seul, c’est ce moment que choisi Mad pour aborder Vic. Après une discussion, celle-ci lui propose de rejoindre la bande à laquelle elle appartient et de l’aider à trouver les lieux mentionnés par son père. C’est ainsi que Vic fait plus amples connaissances avec Baz et son frère Zuz mais aussi Coco qu’il avait déjà eu l’occasion de croiser brièvement en ville.

Je suis assez mitigée sur ce livre, je crois qu’on peut le classer en tant qu’ovni ! On aime ou on n’aime pas, il n’y a pas d’entre-deux.
Tout d’abord, je ne me souvenais plus du tout du résumé de l’histoire alors quand je l’ai commencé, j’étais complètement perdue. J’ai l’impression que c’est de plus en plus la mode, dans les livres contemporains, de commencer le récit en plein milieu, voire même à la fin dans ce cas de figure, sans introduction ni rien. Du coup, j’ai lu le premier chapitre sans trop comprendre ce qu’il se passait. Heureusement dès le deuxième, un flashback nous renvoie une semaine avant et nous pouvons découvrir au fil des pages, comment Vic et Mad se sont rencontrés et retrouvés au poste de police.

Nous avons là, une bande de jeunes atypique et c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai découvert leur passé, leur présent et leurs espoirs. C’était touchant de les voir se débattre dans un monde qui ne leur fait pas de cadeaux, de les voir se soutenir, donner alors qu’eux-mêmes n’ont pas grand-chose. Il se lance dans une quête auprès de Victor alors qu’ils le connaissent à peine et que cela ne leur rapportera, à priori, rien de concret. Ce livre dégage beaucoup de solidarité, ça fait chaud au cœur. Malgré tous ces bons sentiments, je n’ai pas réussi à accrocher plus que ça à l’histoire ou aux personnages. Je pense que c’est principalement dû à la plume de l’auteur et à la façon dont la narration a été présentée. Même si j’ai été sensible aux actions et aux passés des personnages, je n’ai pas été touchée par leurs  relations ni par les « délires » qui se créent au fur et à mesure entre eux. De même pour la plume de l’auteur, c’était trop particulier pour moi et je n’ai pas réussi à m’immiscer dans leur univers.

Bref, « Libres et affamés » est un roman contemporain qui porte plutôt bien son nom. Nous avons affaire à cinq jeunes qui n’ont pas eu une vie facile mais qui n’ont pas abandonné pour autant et qui n’hésitent pas à aider leur prochain. C’est un livre qui parle de deuil, de liberté, de courage, de persévérance, d’amitié, d’amour, de famille et de plein d’autres choses. Objectivement, les thèmes abordés sont vraiment chouettes et plutôt bien exploités mais les personnages et la plume de l’auteur n’ont pas réussi à me charmer pour autant et j’en suis venue à vouloir vite finir mon livre. Je le recommande pour autant car même si je suis restée hermétique, il se peut que l’histoire vous touche bien plus qu’elle ne m’a bouleversé !

 

3 réflexions sur “Libres et affamés – David Arnold

  1. J’aime beaucoup ta chronique, car malgré les points qui n’ont pas fonctionné pour toi, tu mets en avant les atouts du roman et notamment cette bande atypique et les thèmes abordés. J’avais vu passer le roman, et s’il me tentait sans plus, après lecture de ton avis, je le note sans hésiter dans ma wish list. Je vais juste essayer de lire un extrait avant pour découvrir cette plume qui n’a pas su te séduire.

    J'aime

    • Je considère qu’aucun roman n’est mauvais, il y en a juste qui sont à mon goût et d’autres pas donc quand je n’apprécie pas un roman, j’essaye toujours de trouver des points positifs, des choses que d’autres pourraient apprécier ^^

      Je suis contente de t’avoir donné envie en tout cas ! J’espère que tu seras plus satisfaite que moi par cette lecture. Je l’ai lu en VO donc peut-être que la traduction est plus agréable pour le coup ^^

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s