Mortal Engines, tome 1 : Mécaniques fatales – Philip Reeve

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Que les cités importantes mangent des villes plus petites, comme elles-mêmes dévoraient des bourgs de moindre taille, lesquels croquaient les misérables colonies fixes, était dans l’ordre des choses. »

81hJ+iY1xVLTitre : Mortal Engines, tome 1 : Mécaniques fatales
Auteur : Philip Reeve
Genre : Science-Fiction, Jeunesse
Langue : Française
Pages : 387
Note : 3.75/5

En bref : Ce premier tome nous embarque dans un univers steampunk post-apocalyptique d’une grande richesse. J’ai adoré parcourir le monde aux côtés de nos héros, découvrir les différents modes de vie, les tensions et enjeux que cela suscitent. Je regrette juste que l’auteur n’est pas apporté plus d’attention à ces personnages.

Résumé :

Nous sommes dans un futur lointain où Londres est une ville sur roues pourchassant les autres cités pour survivre. À toute allure, elle part en chasse dans cet océan de boue qu’est devenue la planète. Tom, jeune apprenti à la Guilde des Historiens, vit dans cette cité depuis sa plus tendre enfance. Un jour, alors qu’il est puni par son maître pour avoir désobéi, il est envoyé dans les bas-fonds de Londres. Il y rencontre Frusquin, chef de la Guide des Ingénieurs. Sa vie bascule lorsqu’il tente de déjouer la tentative d’assassinat sur ce dernier. Pourchassant le tueur, Tom tombe par-dessus bord avec cette mystérieuse personne balafrée. Ainsi, commence pour notre héros, une folle poursuite à la recherche de Londres.

Avis :

Londres vient de manger une bourgade minière et Tom, un apprenti historien a été dépêché pour aller y récolter tous les objets de l’Ancien Monde qu’il pourrait trouver afin de compléter le Musée. Sur place, il fait la rencontre de Thaddeus Valentine, un célèbre archéologue et chasseur de trésor mais aussi celui à la tête des Historiens. Alors que Tom discute avec son modèle, une jeune fille du nom de Hester Shaw s’attaque à lui, sans succès. Tom la pourchasse à travers la ville jusqu’à ce que Hester saute par dessus bord, non sans lui avoir dit auparavant que Valentine est responsable de la cicatrice qui marque son visage. Valentine, le héro de Tom a t-il vraiment fait quelque chose d’aussi horrible ?

J’ai regardé le film scénarisé par Peter Jackson sur Netflix et ayant été fortement attirée par l’univers, je me suis dit qu’il faudrait que je lise les livres un de ces jours. Je commence donc aujourd’hui avec un premier tome très divertissant ! Tout en lisant, je me remémorai les scènes du film et je me rends compte qu’il est plutôt fidèle au livre. Les passages qui ont été coupés ne m’ont pas paru vital pour la compréhension de l’histoire et leur suppression permet même de garder une certaine dynamique. Du coup, si vous voulez avoir un aperçu du monde dans lequel évolue Hester et Tom, le film est un bon préambule.

Ce qui m’a surtout plu dans le livre, vous l’aurez peut-être compris, c’est l’univers steampunk. Nous sommes dans un futur où la sédentarisation est vue comme un mode de vie barbare et où villes, villages et bourgades roulent à travers le monde tel des chars d’assaut à la recherche de proies à se mettre sous la dent. Dès qu’une ville est avalée par une autre, elle est démantelée, recyclée et ses habitants sont mis au travail. Le concept est très bien développé et dès le premier tome, nous explorons Londres du Top Tiers où vivent les plus riches jusqu’au « Deep Gut », le ventre de la ville où les déchets sont traités.
C’était passionnant de voir la répartition des classes sociales mais aussi de découvrir le système des Guildes avec les Historiens qui sont là pour préserver le passé, les Ingénieurs qui font en sorte que la ville tourne comme il se doit ou encore les Navigateurs qui conduisent les villes et connaissent parfaitement le terrain et les Marchants qui commercent avec ceux qu’ils rencontrent.

Tout cela concerne les grosses villes comme Londres mais il existe aussi des villes plus petites et prospères, des villes pirates, des villes aériennes et bien entendu des villes fixes ou semi-mobiles. Bref, l’auteur nous montre un tas de possibilités à travers le périple de Tom et Hester et des personnages qu’ils vont croiser sur leur route. Il a développé un univers riche et complexe que j’ai vraiment adoré !

Malheureusement à étoffer ainsi son monde, je trouve qu’il en a un peu oublié ses personnages. J’ai globalement aimé l’évolution de Hester et Tom, le parcours de Fang, Katherine ou même Pod était franchement chouette mais il y a d’autres points où les changements du personnage m’ont paru trop soudain pour que ce soit crédible. Je pense notamment à Valentine ou aux sentiments amoureux qui fleurissent entre certains protagonistes. Certes, les personnages en question passent beaucoup de temps ensemble mais il n’y a pas tant de moments de confession ou d’intimité qui viennent appuyer ce rapprochement. Je n’ai pas eu l’impression que l’auteur était très à l’aise avec la romance et il s’est contenté du minimum vital pour moi.

Dernière chose, j’ai pris le livre en VO et je ne l’ai pas trouvé très fluide à lire pour un roman jeunesse. Je m’attendais aussi à plus de discussions que ça entre les personnages. Je ne sais pas ce que ça donne en français mais en anglais le manque de dialogues ajouté à un vocabulaire technique et une syntaxe complexe rend le texte dense et parfois fastidieux à lire. J’espère que ça sera moins le cas par la suite car cette fois-ci, je n’aurais plus le film pour m’aider à imaginer les scènes !

Bref, « Mécaniques Fatales » est un premier tome qui nous embarque dans un univers steampunk post-apocalyptique d’une grande richesse. J’ai adoré parcourir le monde aux côtés de Tom et Hester et découvrir les différents modes de vie possibles désormais et les tensions et enjeux que cela suscitent. Je regrette juste que l’auteur n’est pas apporté autant d’attention aux développements de ces personnages qu’à leur environnement dans lequel ils vivent et que la plume de l’auteur ne soit pas plus fluide et agréable à lire.

Découvrez mes chroniques de la saga complète : Tome 2 / Tome 3 / Tome 4 / Tome 5.

Publicité

2 réflexions sur “Mortal Engines, tome 1 : Mécaniques fatales – Philip Reeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s