La forêt des coeurs glacés – Anne Ursu

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « It’s all going to be okay. She would like to hear that now, even if it was a lie. Because some lies are beautiful. Stories do not tell you that. »
« Kids can handle a lot more than you think they can. It’s when they get to be grown up that you have to start worrying. »

10637959
Titre :
 La forêt des cœurs glacés (Breadcrumbs)
Auteur : Anne Ursu
Genre : Jeunesse
Langue : Anglaise
Pages : 312
Note : 3.75/5

En bref : La réécriture du conte de La Reine des Neiges et les nombreuses références à d’autres histoires étaient intéressantes et bien amenées. Cependant, j’ai ressenti un peu trop de longueurs lors de ma lecture et j’ai préféré l’introduction des personnages au cœur même de l’histoire.

Résumé :

Hazel et Jack aiment rêver et passent leur temps à réinventer le monde. Quand la réalité les ennuie ou leur paraît trop rude, ils se réfugient dans les jeux et les histoires qu’ils inventent, bien plus belles et amusantes que le monde des adultes qu’ils trouvent si triste !

Mais un jour, Jack devient agressif sans raison apparente, puis disparaît brusquement. On explique à Hazel qu’il est parti vivre chez sa tante, mais la fillette n’y croit pas.

Pour le retrouver et sauver leur amitié, elle entreprend alors un long et périlleux voyage. La voici seule dans une étrange forêt peuplée de créatures fantastiques, à la recherche du palais de glace de la Reine des neiges qui, selon elle, a enlevé Jack…

Avis :

Hazel et Jack sont deux amis qui se soutiennent mutuellement et qui sont toujours fourrés ensemble. Hazel vit avec sa mère et est une petite fille qui déborde d’imagination au point où la science, et la réalité d’une manière générale, sont bien fades à ses yeux. A cause de ça, ses camarades de classe sont constamment en train de se moquer d’elle et à part Jack, elle n’a pas d’autres amis. Jack, lui, vit avec ses deux parents mais depuis que sa mère est devenue dépressive, il ne semble plus réussir à trouver sa place au sein de son foyer et préfère de loin passer son temps avec Hazel à discuter d’aventures et de monstres en tout genre. Cependant, un jour, Jack a un accident qui le change complètement et l’amène à prendre ses distances avec Hazel et à passer plus de temps avec ses autres amis. Quelques jours plus tard, il disparaît et personne semble s’en soucier hormis Hazel, qui est persuadée que Jack a été kidnappé. Elle va alors entreprendre un long périple pour retrouver et ramener son ami sain et sauf et pour ça elle partira dans une forêt qui semble regorger de créatures sorties tout droit de contes pour enfants.

« I believe that the world isn’t always what we can see…I believe there are secrets in the woods. And I believe that goodness wins out…So, if someone’s changed overnight – by witch curse or poison apple or were-turtle – you have to show them what’s good. You show them love. That works a surprising amount of the time. »

J’ai apprécié la première partie du livre qui relate la relation de Hazel et Jack, entre eux, avec leurs familles respectives et leurs camarades de classe. L’auteure nous parle de sujets forts comme le divorce, la dépression, l’adoption ou encore les brimades mais du point de vue d’un enfant d’une dizaine d’années. Ce qui fait qu’on ne comprend pas forcément tout de suite ce qu’il se passe (notamment du côté des parents de Hazel), et lorsque l’on réalise enfin, ça nous touche deux fois plus que si la situation avait été plus explicite. J’ai été touchée par les descriptions des parents vues à travers les yeux de leurs enfants.

J’ai remarqué aussi, que malgré une imagination débordante, le monde dans lequel Hazel vit est très restreint et ne semble s’articuler, au final, qu’autour de Jack. Pour Hazel, Jack est bien plus qu’un ami, c’est son double, sa bouée de sauvetage et lorsque celui-ci s’éloigne d’elle puis disparaît, son monde tombe en morceaux et elle n’arrive plus à trouver un quelconque intérêt à ce qui l’entoure. C’était assez paradoxale et en même temps tout à fait compréhensible. A cet âge là, l’amitié et la famille sont des choses vitales pour un enfant et ce ne sont pratiquement que leurs seules préoccupations. Anne Ursu a réussi à nous décrire, avec justesse et beaucoup de poésie, ce bouleversement dans la vie de Hazel et son ressenti sur la situation à laquelle elle doit faire face. C’était touchant de la voir se démener à trouver les réponses à ses questions et a essayé de renouer des liens avec Jack.

Le début était donc très prometteur mais je n’ai pas réussi à être autant captivée par le seconde partie du récit. Les aventures de Hazel dans la forêt regorgent de références à La Reine des Neiges et à d’autres contes qui sont pour la plupart bien amenées. Cependant, bien qu’elles soient correctement insérées dans l’histoire, je ne leur ai pas toujours trouvé un très grand intérêt à part allonger le périple de Hazel. J’ai d’ailleurs, trouvé certains passages un peu trop long et d’autres redondants. Ce que j’ai apprécié néanmoins, c’est les réactions de Hazel face aux événements. Le fait qu’elle use de ses connaissances sur les contes pour ne pas tomber dans les différents pièges mis sur sa route rend l’histoire plutôt originale. On sort des sentiers battus et c’est agréable à lire.

La fin, quant à elle, manque de développement et est un peu trop abrupte à mon goût. Bien qu’au fil des pages, nous remarquons chez Hazel (et Jack aussi un peu) une évolution dans la manière de penser et d’agir face aux difficultés, la Reine des Neiges n’a pas eu le rôle que j’espérais. Je m’attendais à une fin un peu plus épique et j’ai été fortement déçue par celle proposée par l’auteure. Cela reste néanmoins un livre intéressant à lire dont le récit est ponctué de temps en temps par de jolies illustrations.

Publicités

2 réflexions sur “La forêt des coeurs glacés – Anne Ursu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s