Let’s get married! – Izumi Miyazono

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Beaucoup se marient en se jurant un amour éternel… Mais se rendent compte d’avoir commis une erreur. Moi… Je préfère accorder de l’importance aux sentiments que j’ai maintenant. »

couv45703274Titre : Let’s get married!
Auteur : Izumi Miyazono
Genre : Josei
Langue : Française
Tomes : 9 tomes (terminé)
Note : 3.75/5

En bref : Je m’attendais à quelque chose de léger, répétitif et trop dramatique. Finalement, je suis tombée sur une histoire mature avec des réflexions pertinentes sur le mariage et la famille. J’ai adoré l’évolution des personnages et la manière donc chaque situation est réglée. Qu’on partage ou non leurs convictions, on ne peut qu’espérer qu’ils trouvent le bonheur.

Résumé :

Asuka Takanashi est une jeune employée de banque de 24 ans, vive et travailleuse qui rêve de se marier et de devenir mère au foyer. Toutefois, derrière ce “cliché” se cache un touchant désir de recréer le même havre de paix de son enfance et de construire un foyer pour sa famille. Mais ce rêve s’écroule lorsque son petit ami rompt avec elle. Elle trouve alors réconfort en la personne de Ryû Nanami, beau présentateur de la chaîne PTV, fraîchement revenu des États-Unis, qui lui remonte le moral et l’encourage dans sa recherche d’un mari. Seulement, Asuka va peu à peu être attirée par lui malgré leur évidente incompatibilité : Ryû Nanami sort d’une relation adultère avec une actrice, enchaîne les aventures sans lendemain et est absolument contre le mariage !

Avis :

Asuka a un objectif en tête : se marier et devenir mère au foyer. Elle pense y parvenir avec son copain jusqu’à ce que celui-ci la quitte prématurément. Asuka repart à la recherche d’un mari et finit par tomber sous le charme de Ryû Nanami. Un seul hic : Nanami refuse catégoriquement de se marier.

J’ai lu les trois premiers tomes pendant le confinement et bien que le premier m’ait laissé quelque peu de marbre, les deux suivants m’ont davantage plu et j’étais plutôt curieuse d’avoir la suite.

Pour commencer, l’histoire. Elle ne paye pas de mine au premier abord mais elle se révèle au fil des tomes bien plus profonde que prévu. Je craignais d’avoir une héroïne qui passe son temps à rabâcher son envie de mariage et qu’elle force plus ou moins son copain à adopter son point de vue. C’est le cas au début mais très vite et grâce aux nombreuses discussions avec Ryû Nanami, Asuka va se remettre en question. Qu’est-ce que le mariage ? Est-ce que ça implique forcément d’être heureux pour toujours ? Doit-on absolument se mettre en couple avec pour objectif de se marier ?

A travers, nos protagonistes et l’évolution de leurs sentiments l’un envers l’autre, la mangaka explore avec subtilité et justesse les thèmes du mariage, de l’amour, de la famille et tout ce qui s’y rattache. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les réflexions de chacun, à découvrir la réelle motivation derrière l’envie de mariage d’Asuka et ce qui se cachait derrière l’aversion de Nanami pour cet événement. J’ai aimé voir leurs opinions se confronter, s’évaluer, s’adapter et parfois changer. Il y a un vrai travail de couple entre Nanami et Asuka. C’était plaisant à voir !

En ce qui concerne les personnages, l’objectif de l’héroïne est tellement loin du mien que j’ai eu du mal à m’identifier et à partager ses craintes au départ. Malgré tout, même si je ne partage pas ses convictions, j’ai fini par m’attacher au personnage et à vouloir la soutenir. Je dois même avouer que la fin m’a fait un petit quelque chose au cœur !
Quant à Ryû Nanami, je m’attendais à quelqu’un de froid avec une carapace difficile à percer mais, il s’est révélé être un personnage chaleureux et passionné. Je suis tombée sous son charme immédiatement. J’ai adoré chaque tournant que prend leur couple et chaque difficulté qu’ils surmontent.

Pour ce qui est des personnages secondaires, je les ai tous apprécié sauf peut-être Mr Kamiya qui, bien que je respecte beaucoup sa ténacité, a fini par m’agacer à ne pas vouloir lâcher l’affaire. Tantôt j’avais de la peine pour lui, tantôt j’avais qu’une envie, qu’il parte très loin ! Heureusement, Izumi Miyazono évite les dramas non constructifs et donne une conclusion toujours mature et réfléchi à chaque situation.

Enfin, les dessins sans être exceptionnels, font le boulot. Ils mériteraient d’être améliorés sur certains points mais on finit par ne plus y faire attention tellement on est pris dans la vie des personnages.

Bref, « Let’s get married! » fût une très bonne surprise. Je m’attendais à quelque chose de léger, répétitif voire trop dramatique et finalement, je suis tombée sur une histoire touchante avec des réflexions pertinentes sur le mariage et la famille. J’ai adoré l’évolution des personnages et la manière donc chaque situation est réglée. Qu’on partage ou non leurs convictions, on ne peut que les encourager dans leur voie et espérer qu’ils trouvent le bonheur. Je recommande !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s