D.Gray-Man Reverse – Katsura Hoshino

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « L’homme resta assis à côté de Bras-Rouge sans bouger, comme une marionnette dont les fils auraient cassé, jusqu’à ce que l’enfant s’endorme, fatigué de pleurer. »

couv72992890

Titre : D.Gray-Man Reverse
Auteurs : Katsura Hoshino & Kaya Kizaki
Genre : Shonen
Langue : Française
Tomes : 3 tomes (terminé)
Note : 4/5

En bref : J’ai aimé redécouvrir ces pans du mangas sous forme de texte et bien que je n’ai pas trop accroché au premier tome, j’ai trouvé les histoires d’Allen enfant et de Lavi très touchantes. On retrouve bien l’univers de Katsura Hoshino et les émotions ressenties par les personnages que nous côtoyons. Je ne serais pas contre un autre tome centré sur le Clan Noé !

Résumé :

Recueils de nouvelles parallèles et complémentaires au manga. Chaque recueil contient trois nouvelles, centrées sur un des personnages de l’univers de la saga de Hoshino Katsura. A noter que la mangaka y participe également via des illustrations parsemées aux fils des pages.

Avis :

D.Gray-Man Reverse est une série de trois tomes reprenant des passages du mangas et les retranscrivant sous forme de roman. Dans le premier tome, nous retrouvons une nouvelle sur Allen et son voyage vers le quartier général de la Congrégation afin de se faire connaître en tant qu’exorciste. Une deuxième sur une mission de Yû Kanda avant que celui-ci ne rencontre Allen et enfin la dernière retranscrit une visite de Bak Chan, scientifique de l’aile asiatique au quartier général pour rencontrer Lenalee et trouver le point faible de son frère et ennemi juré Komui.
Dans le deuxième tome, nous avons le droit à une très courte nouvelle sur le Comte millénaire, une autre beaucoup plus longue sur Lavi, le successeur de Bookman, homme chargé de mettre par écrit l’Histoire et enfin une dernière nouvelle plus détente sur une fête qui a lieu à la Congrégation de l’Ombre.
Pour finir, dans le troisième tome, nous nous concentrons sur Lô Fa qui a un faible pour Allen et qui cherche à tout prix à le rencontrer lors de sa visite au quartier général. Puis, sur l’enfance d’Allen et sa relation avec Mana.

Même si les histoires sont indépendantes les unes des autres et que les éléments importants du récit sont suffisamment expliqués pour ne pas être perdu, il est tout de même préférable d’avoir lu au préalable la série principale D.Gray-Man avant de se lancer dans celle-ci.
Cependant, l’inconvénient de procéder ainsi est qu’aucune de ses histoires vous seront étrangères. En effet, si ma mémoire ne me joue pas des tours, chaque nouvelle se trouve dans le mangas et bien que j’ai aimé redécouvrir ces pans de l’intrigue d’une autre manière, je regrette le manque de nouveautés. Une petite nouvelle inédite par tome n’aurait pas été de refus !

Néanmoins, étant une grande fan de cette saga, j’ai quand même dévoré ces trois tomes et je garde une préférence pour les nouvelles sur Lavi dans le tome 2 et sur Allen enfant dans le tome 3, non pas parce qu’ils font partis des personnages principaux, même si ça joue forcément… mais surtout parce que ce sont les récits où les émotions se ressentent le plus. Ce sont les plus longues et Kaya Kizaki qui est chargé de l’écriture, prend davantage le temps de nous partager les pensées du personnage, son ressenti et ce qu’il traverse. J’ai trouvé les autres nouvelles un peu plus froides ou un peu trop légères et de ce fait, moins immersives.

J’ai apprécié les illustrations de Katsura Hoshino qui viennent habiller le texte de temps en temps. Elles viennent marquer les points importants de l’histoire et même si certaines manquent de détails, d’autres sont vraiment jolies ! Les pages couleurs valent aussi le coup d’œil ainsi que les couvertures sous la jaquette qui sont plutôt drôles. J’aime beaucoup quand les éditeurs proposent des couvertures différentes de la jaquette. Ce ne sont pour certains que des détails sans importance et beaucoup de lecteurs passent même à côté mais ce sont, pour moi, des petites touches qui ajoutent du cachet à une œuvre et permettent de la découvrir autrement.

Bref, il aura fallu attendre de nombreuses années afin de découvrir la fin de « D.Gray-Man Reverse » mais l’attente en valait la peine avec un dernier tome qui se penche sur le passé d’Allen. J’ai aimé redécouvrir ces pans du mangas sous forme de texte et bien que je n’ai pas trop accroché au premier tome, j’ai trouvé la retranscription des histoires d’Allen enfant et celle sur Lavi très touchantes. On retrouve bien l’univers de Katsura Hoshino et les émotions ressenties par les personnages que nous côtoyons. Je ne serais pas contre un autre tome centré sur le Clan Noé, je suis sûre qu’ils ont des tas de choses à nous apprendre !

2 réflexions sur “D.Gray-Man Reverse – Katsura Hoshino

  1. En te lisant, j’avoue que je vois peu l’intérêt de cette série de LN, car si les histoires sont présentes dans le manga, ce n’est qu’une redite… Je vais donc passer mon tour. Merci pour les économies que tu me fais faire lol

    J'aime

    • Ahah, oui ça n’apporte pas grand-chose hormis re-découvrir l’histoire d’une autre façon. Je vérifierai quand même à l’occasion si le récit du passé d’Allen est bien expliqué dans le mangas, c’est le seul où j’ai un doute (même si ce serait bizarre si ce n’était pas développé…)

      Pour une fois, je ne te ferai pas craquer ! 😆

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s