Everything, Everything – Nicola Yoon

Note : ★★★★★ (5/5) coup de cœur
Extrait : « Si ma vie était un roman qu’on lisait à l’envers, rien ne changerait. Aujourd’hui est pareil à hier, demain sera pareil à aujourd’hui. Dans « Le livre de Maddy », tous les chapitres se ressembleraient. Jusqu’à l’arrivée d’Olly. »

51k2c3vskvl
Titre :
 Everything, Everything
Auteur : Nicola Yoon
Genre : Romance, Contemporaine
Langue : Anglaise
Pages : 310
Note : 5/5 coup de cœur

En bref : Ce livre est un petit bijou, plein de surprises, de joie, de tristesse, de colère, d’envie… Bref, il dégouline d’émotions et on en sort pas tous indemne. Si je devais citer quelques passages qui m’ont marqué, je serais obligée de citer tout le bouquin tellement il est bien écrit.

Résumé :

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de ‘maladie de l’enfant-bulle’. En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Avis :

Cela faisait quelques temps déjà que je voyais ce livre tourner sur les réseaux sociaux avec des avis plutôt positifs. Le résumé et la couverture me tentant, j’ai profité d’un long voyage en bus pour me lancer dans cet ouvrage. Et j’ai bien fait parce que je n’ai absolument pas vu le temps passé et je l’ai terminé (dévoré même) avant d’arriver à destination !

On suit la vie de Madeline (Maddy pour les intimes), confinée chez elle à cause d’un système immunitaire défaillant. Elle vit dans un environnement stérile avec sa mère, médecin et Carla, son infirmière qui vient lui rendre visite tous les jours. Pour entrer dans la maison, Carla et la mère de Madeline doivent passer par un sas de décontamination et suivre tout un protocole pour ne pas faire entrer de microbes à l’intérieur. Tout est fait pour que Madeline ne tombe pas malade. Mais toutes ces contraintes l’empêchent d’avoir des amis et une adolescence normale… Jusqu’à ce que Olly et sa famille débarquent dans la maison d’à-côté et qu’Olly s’immisce dans la vie de la jeune fille.

J’ai adoré les personnages. Madeline est une accro aux livres (elle m’a d’ailleurs donner envie de lire certains des livres mentionnés) et suit des études d’architecture à domicile. Son quotidien est réglé comme une horloge et elle s’en contente jusqu’au jour où Olly lui ouvre les yeux et qu’elle se rend compte que survivre ce n’est pas vraiment vivre. C’est une jeune fille forte et attachante qui essaye de toujours garder le sourire malgré sa situation. Elle regorge d’imagination et est très cultivée. Elle est adorable et on ne peut qu’être charmé par ce personnage.
Olly, lui, est plus sombre, plus mystérieux. C’est un acrobate et un passionné des mathématiques. Il est drôle, persévérant et très protecteur envers les gens qu’il aime. Il n’hésite pas une seule seconde à accepter toutes les contraintes qu’on lui impose si cela lui permet de voir Maddy. On aimerait tous avoir un Olly à nos côtés et on comprend parfaitement comment Madeline a pu tomber amoureuse de lui.

Ces deux personnages nous racontent la vie comme on nous la raconte si peu souvent. A travers les messages et les mails qu’ils s’envoient par internet, ils se cherchent, ils apprennent à se connaître et à s’aimer. Le tout est raconté avec une plume légère et poétique. Il y a beaucoup de passages qui m’ont fait réfléchir sur la façon dont nous menons notre vie, qui m’ont inspiré ou que j’ai simplement trouvé joli.

« – Peut-être que grandir, c’est décevoir les gens qu’on aime »

« – Quand plus personne ne vous voit, vous cessez d’exister. »

« – Etre amoureux de toi, c’est encore mieux que de l’être pour la première fois. C’est comme si c’était la première, la dernière, et l’unique fois en même temps. »

« – J’étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent. »

En réalité, si je devais citer tous les passages qui m’ont marqué, je serais obligée de citer tout le livre tellement il est bien écrit. De plus, il est parsemé d’illustrations qui viennent compléter le récit et c’est un aspect que je trouve originale et très approprié dans ce cas là en particulier.

Ce livre est un petit bijou, plein de surprises, de joie, de tristesse, de colère, d’envie… Bref, il dégouline d’émotions et on n’en sort pas tous indemne. Je ne m’attendais pas à apprécier autant ce livre et à défaut de pouvoir le relire immédiatement (faut quand même laisser les choses se tasser un peu ><), je vais sûrement me jeter sur le deuxième ouvrage de cet auteure qui a l’air tout aussi prometteur que celui-ci.

Publicités

4 réflexions sur “Everything, Everything – Nicola Yoon

  1. Je le vois tourner depuis pas mal de temps et du coup je vais l’ajouter à ma wish-list vu ton avis, mais malgré tout ce n’est pas ma priorité et il ne me tente pas outre mesure. Je vais juste lui laisser une chance parce que tu as aimé xD

    J'aime

    • Je le voyais aussi partout et je me suis lancée en mode ‘Bon aller, une lecture pas prise de tête, pourquoi pas.’
      Et ben c’était bien top ! Laisse-lui une chance, je ne pense pas que tu le regretteras ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s