Le Petit Prince – Antoine de Saint-Exupery

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c’est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications. »
« Mais si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »

couv47854791
Titre :
 Le Petit Prince
Auteur : Antoine de Saint-Exupery
Genre : Jeunesse, Philosophie
Langue : Française
Pages : 99
Note : 4/5

En bref : Une histoire pleine de charmes et de poésie. C’est un livre qui regorge de métamorphes et qui a plusieurs niveaux de lecture. L’auteur critique les vices des adultes, et cela, à travers les rencontres d’un enfant avec le monde. A (re)découvrir quelque soit votre âge !

Résumé :

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !  »
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

Avis :

Le Petit Prince raconte l’histoire d’un homme qui a pour passion le dessin et qui voulait en faire son métier. Mais face à des adultes qui ne comprennent pas ses croquis, il décide d’abandonner ce rêve et finit par devenir aviateur. Lors d’un de ses voyages, il tombe en panne dans un désert d’Afrique. Là-bas, il fera la rencontre d’un petit homme venu d’ailleurs : le Petit Prince, qui demandera tout d’abord à l’aviateur de lui dessiner un mouton et qui finira par lui conter son aventure, de sa vie sur sa planète, à son arrivée sur Terre, en passant par les haltes et les rencontres qu’il a fait en chemin.

Un classique (comme beaucoup d’autres) que je n’ai pas eu la chance de lire quand j’étais petite. Il y a deux ans, je me suis revue tous les Disney dans l’ordre chronologique et je me suis rendue compte que certains films que j’avais aimé, que je trouvais enfantin, recelaient en réalité une morale et des éléments assez durs. Et je dois avouer ne plus en aimer certains. Je me suis demandée comment on pouvait montrer ce genre de films d’animation à des enfants. Je pense notamment à Pinocchio et le passage où les enfants se transforment en ânes parce qu’ils ont menti. En tant qu’adulte, j’ai trouvé cette scène choquante alors qu’enfant, ça ne m’avait pas perturbé plus que ça parce que je ne voyais que la morale qui se cachait derrière et pas la façon dont elle nous était présentés. Les enfants n’interprètent pas ce qu’ils voient ou lisent de la même façon que nous. Et comme il y a plusieurs niveaux de lecture dans cet ouvrage, j’aurais aimé lire Le Petit Prince quand j’étais jeune et me souvenir de la vision que j’avais de ce livre étant enfant.

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants.
Mais peu d’entre elles s’en souviennent. »

Ce livre regorge de critiques envers les adultes et de morales. A travers les rencontres du Petit Prince, l’auteur nous fait part de son avis sur les grandes personnes. Entre celui qui ne se préoccupe que de sa petite personne, celui qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez ou encore celui qui suit les règles sans remarquer leur absurdité, l’auteur nous dépeint, à travers les yeux innocents d’un enfant, un monde d’adultes peu reluisant. Il nous montre l’étroitesse d’esprit et le manque cruel d’imagination qu’ont la plupart des adultes. Plongés dans ce qu’ils pensent être des choses essentielles, ils oublient de profiter des  petites moments magiques que nous offrent la vie, du bonheur qui se cachent dans chaque animal, végétal et objet que nous chérissons. C’est émouvant, poétique et on ne peut que se remette en question devant tant de vérités.

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Dire que ce livre est un livre pour enfants serait réducteur et totalement faux. Je pense même qu’il est plus adapté aux adultes et que chaque personne devrait l’avoir lu au moins deux fois dans sa vie. Une fois étant enfant et une deuxième fois à l’âge adulte afin de se souvenir que l’imagination est quelque chose de très important et qu’importe ce que les gens autour de vous peuvent vous dire, il ne faut jamais s’arrêter de rêver et toujours garder l’esprit ouvert. Entre philosophie et poésie, voici une petite leçon de vie décorée de jolies illustrations et à découvrir quelque soit votre âge.

« Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. »

Publicités

5 réflexions sur “Le Petit Prince – Antoine de Saint-Exupery

  1. J’ai lu ce livre au moins trois fois et à différentes étapes de ma vie et effectivement, à chaque fois que tu lis ce livre, tu as une vision différente de ce dernier.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s