L’Attaque des Titans #1-17 – Hajime Isayama

Note : ★★★★☆ (4/5)
Extrait : « À mon avis il faut être demeuré pour croire que les murs constituent une protection absolue et inaltérable. Ils ont tenu depuis cent ans… mais rien ne nous garantit qu’ils ne céderont pas aujourd’hui. »

couv53363004Titre : L’Attaque des Titans
Auteur : Hajime Isayama
Genre : Shonen
Langue : Française
Pages : 20 tomes (en cours)
Note : 4/5

En bref : Le premier tome n’est pas très joli visuellement mais ça s’améliore au fur et à mesure. Au niveau de l’histoire, le déséquilibre constant entre l’action et les explications m’ont pas mal dérangé. Néanmoins, il y a de bonnes idées et je suis curieuse de connaître tous les secrets qui se cachent derrière les Titans.

Résumé :

Le monde appartient désormais aux Titans, des êtres gigantesques qui ont presque décimé l’Humanité. Voilà une centaine d’années, les derniers rescapés ont bâti une place forte, une cité cernée d’une haute muraille au sein de laquelle vivent aujourd’hui leurs descendants. Parqués, ignorants tout du monde extérieur, ils s’estiment au moins à l’abri de ces effroyables êtres qui ne feraient d’eux qu’une bouchée. Hélas, cette illusion de sécurité vole en éclats le jour où surgit un Titan démesuré, encore bien plus colossal que tous les autres. S’engage alors un combat désespéré pour la survie du genre humain..

Avis :

Suite à une importante attaque des Titans, il y a une centaine d’années et qui a ravagé la population, le reste des humains s’est barricadé à l’intérieur de trois grands murs (Sina, Rose et Maria) entourant toutes les villes et villages, et ont vécu ainsi depuis. Eren, Mikasa et Armin sont trois jeunes enfants habitants le district de Shiganshina, le plus proche du Mur Maria, le premier rempart contre les Titans. Tandis que Armin est un stratège hors pair mais persécuté par ses camarades, Eren et Mikasa sont plutôt des gens d’action et tout particulièrement Eren, qui ne souhaite qu’une chose, rejoindre le bataillon d’exploration et aller voir ce qui se passe derrière les murs. En effet, ce dernier déteste être enfermé dans ces murs comme du bétail.
Cependant, les humains ont vécu en paix durant un siècle jusqu’à en oublier la dangerosité des Titans. Alors lorsqu’une percée à lieu dans le Mur Maria, les soldats en charge de la protection de la ville sont incapables de faire face à la situation et les pertes humaines sont considérables. La population n’a pas d’autres choix que d’abandonner le district et de se replier derrière la deuxième muraille : le Mur Rose. Eren, Mikasa et Armin perdent toute leur famille dans la bataille et décident de rejoindre le corps militaire pour se venger. On les retrouve alors quelques années plus tard au sein de la 104ème Brigade d’Entrainement.

J’ai vu les films lives et j’avais été emballée par l’histoire et les personnages (bien que ce soit un peu sanglant). De plus, c’est un mangas dont j’ai beaucoup entendu parler et que tout le monde semble apprécier. Je me suis donc dit qu’il serait peut-être temps que je le lise. Et j’ai profité du challenge « Do You Speak Mangas? » et « ABC 2017 » pour le faire et lire les 17 premiers tomes.

Au niveau des dessins, le premier tome est vraiment catastrophique, on dirait plus un brouillon qu’autre chose et j’ai vraiment eu du mal avec certaines planches. Heureusement et comme avec la plupart des séries, le mangaka s’est vite amélioré et au bout de quelques tomes, le style de Hajime Isayama commence à prendre forme et il nous offre de belles doubles pages ! Certaines cases ne sont encore pas parfaites de mon point de vue (notamment au niveau de l’expression du visage) mais je pense que c’est plus une question de goût qu’une faute de l’auteur.

En ce qui concerne l’histoire, elle démarre au quart de tour et on est plongé dans l’horreur et la destruction seulement au bout de quelques chapitres. C’est gore mais au moins on est prévenu. Si vous n’aimez pas ce départ sanglant et ravageur, je doute que vous apprécierez la suite parce que ça ne va pas en s’améliorant. L’action est omniprésente dans les premiers tomes et les découvertes sur les Titans et les secrets de l’Humanité se font nombreuses. Cependant, et c’est le gros défaut pour moi, Hajime Isayama reste en surface, il nous dévoile que la partie immergée de l’iceberg et je me suis retrouvée avec dix milles questions sans réponse. Il m’a fallu passer les dix premiers tomes pour avoir un semblant de réponses et encore, après ça, j’avais encore bien plus d’interrogations…
L’auteur semble maîtriser son récit et savoir exactement où il nous emmène mais j’aurais aimé qu’il nous éclaire un peu plus sur le sujet. Il nous donne pratiquement aucun indice sur les pourquoi du comment et j’étais dans l’incapacité de faire mes propres déductions, c’était très frustrant ! De plus, l’afflux d’informations à partir des tomes 12 et 13 est tellement importante qu’elle oblitère totalement l’action et je me suis ennuyée ferme. Il a, à ce moment là, bien trop de blabla et de politique à mon goût et j’aurais apprécié un meilleur équilibre entre l’action et les explications. Je comprends tout de même, le choix de l’auteur qui est arrivé à un tournant majeur de la saga et qui avait besoin de reposer les bases. Le tome 17 est pour le moins intéressant car nous retournons enfin sur le sujet des Titans et avec les révélations des tomes précédents, l’histoire risque de prendre une autre dimension. Je suis impatiente de voir ça !

Pour ce qui est des personnages, je n’ai pas grand-chose à dire, ils sont nombreux et ont des caractères extrêmement variés. Cependant, il ne vaut mieux pas trop s’y attacher. Hajime Isayama n’hésite pas à sacrifier un bras, une personne ou un bataillon entier pour faire avancer son histoire… J’ai quand même un petit faible (comme beaucoup je crois) pour Livaï Ackerman, le chef de l’équipe d’opération spéciale ! Il est à la fois respecté pour ses compétences au combat et ses stratégies mais aussi craint pour son comportement parfois sans pitié envers ses ennemis et même ses coéquipiers. Malgré ça, il a un bon fond (si on creuse bien, si si !), il est fidèle envers ses camarades et son côté maniaque de la propreté est assez drôle ! Il a un caractère très complexe et il ne fait rien au hasard. C’est un personnage captivant.

Les combats sont bien réalisés, les personnages ont tous un rôle à jouer et l’histoire promet encore de nombreux rebondissements qui, je l’espère, resteront cohérents avec le reste (puis vivement qu’ils retournent dans la maison de Eren, je suis sûre que toutes les réponses se cachent là-bas, et depuis le temps qu’ils en parlent, se serait bien qu’ils se bougent un peu !). Bref, c’est un mangas de qualité dont le seul défaut pour moi est le déséquilibre entre les actions perpétrées et les explications données. Affaire à suivre~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s