The Last Time We Were Us – Leah Konen

Note : ★★★☆☆ (3.25/5)
Extrait : « Even if we could be friends, we could never be those kinds of friends. We could never be us again, not the way we were. Because to many things have changed since the last time we stare at the sky together. […] Things like fireworks-once they happen, they can’t ever be undone. »
26116496
Titre :
 The Last Time We Were Us
Auteur : Leah Konen
Genre : Romance, Jeunesse
Langue : Anglaise
Pages : 368
Note : 3.25/5

En bref : Une romance assez banale sur fond de rumeurs et de préjugés. Cela aurait pu être intéressant si les personnages avaient été plus attachants et si le développement de l’histoire avait été mieux travaillé. La fin est bien trop précipitée et idéalisée à mon goût.

Résumé :

Liz Grant is about to have the summer of her life. She and her friend MacKenzie are getting invited to all the best parties, and with any luck, Innis Taylor, the most gorgeous guy in Bonneville, will be her boyfriend before the Fourth of July.

« Local teen convict released early. »

Jason Sullivan wasn’t supposed to come back from juvie. A million years ago, he was her best friend, but that was before he ditched her for a different crowd. Before he attacked Innis’s older brother, leaving Skip’s face burned and their town in shock.

“Everything is not what you think.”

Liz always found it hard to believe what they said about Jason, but all of Bonneville thinks he’s dangerous. If word gets out she’s seeing him, she could lose everything. But what if there’s more to that horrible night than she knows? And how many more people will get hurt when the truth finally comes out?

“You’re the one person who believes in me.”

Avis :

Suite à sa rencontre avec Innis Taylor, Liz fait désormais partie des gens « populaires » du lycée. Elle profite donc des vacances d’été pour s’amuser avec sa nouvelle bande d’amis : McKenzie, sa meilleure amie, Innis, son peut-être futur-petit-ami, Skip, le frère de Innis et ancien petit-ami de Lyla (la sœur de Liz) ainsi que Payton et Alex, les amis de Innis. Alors que Liz était partie acheter de l’alcool avec une fausse carte d’identité, elle tombe nez à nez avec Jason Sullivan, son ami d’enfance. Ce dernier sort tout juste d’un an de prison et est le responsable du visage à moitié brûlé de Skip. Jason essaye de reprendre contact avec Liz et de redevenir son ami après l’avoir évincé de son groupe d’amis il y a quelques années mais Liz lui en veut toujours pour son comportement de l’époque… Puis, sortir avec Innis et Skip et être ami avec Jason ne semble pas être compatible.
Liz va devoir faire un choix : couper les ponts avec Jason, continuer sa relation avec Innis et tenir la promesse faite à sa mère et sa sœur ou croire Jason lorsqu’il dit qu’elle ne connaît pas toute l’histoire et renouer des liens avec lui quitte à subir les reproches de son entourage et être complètement exclue du voisinage.

Lorsque j’ai lu le résumé, j’ai été emballée par l’histoire qui promettait de la romance, des secrets à profusion, du drame, des rebondissements et peut-être même un peu d’action. Je ne m’attendais pas spécialement à être surprise parce que, avec ce genre de livre, je sais en général comment ça va se terminer mais je pensais tout de même passer un bon moment.
Bon, c’était loin d’être horrible et je l’ai fini sans aucun difficulté mais j’ai été déçue de la tournure des événements. Le secret qui se cache derrière l’affaire entre Jason et Skip m’a laissée complètement de marbre alors que c’est le point central de l’histoire. L’auteure nous fait tellement languir tout au long du livre que j’imaginais en retour, un rebondissement à la hauteur de mon attente et ma première réaction fût « Tout ça pour ça ? ». Cela m’a refroidi direct et j’ai commencé à décrocher petit à petit. J’ai limite trouvé le petit secret entre Lyla et Skip plus intéressant !

Le deuxième point qui m’a embêté dans ce récit, ce sont les personnages. Ils font tous partis d’un quartier résidentiel assez aisé ou l’image prime avant toute chose et je n’ai pas réussi à entrer dans leur univers bourgeois. J’ai trouvé tous les personnages assez agaçants même. La mère de Liz ne pense qu’à sa réputation, sa sœur Lyla, à l’approche de son mariage, est de plus en plus détestable envers Liz. Innis et son côté gosse de riche à qui ont ne refuse jamais rien, ne m’a pas inspiré confiance du début à la fin. Il n’y a que Skip, McKenzie et Jason que j’ai apprécié et encore pas tout le temps… McKenzie a un côté bipolaire qui est assez perturbant et j’avais du mal à saisir dans quel camp elle se trouvait. Est-ce qu’elle était vraiment amie avec Liz ou est-ce qu’elle traînait avec elle juste pour la popularité et pour rapporter ses faits et gestes aux autres ? Jason est un peu pareille, j’ai aimé son côté simple et naturel qui s’explique par le fait que personne n’attend plus rien de lui mais son histoire est un peu bancale et pas aussi surprenante que ce à quoi je m’attendais. Quant à Skip, j’aurais voulu voir beaucoup d’interactions avec lui car c’est le seul personnage qui est parvenu à me charmer. J’aurais voulu en savoir plus sur sa personnalité avant son accident, comment sa vie à changer et son état d’esprit depuis. Malheureusement, même s’il est souvent mentionné, il n’apparaît que trop peu.

En ce qui concerne Liz, elle a un côté très faux et superficiel par moment et je n’ai pas réussi à compatir à ses problèmes. Son comportement était parfois inexplicable. Par exemple, elle se dispute avec McKenzie mais elle continue à aller la voir les jours suivants ou encore elle veut que sa première fois soit parfaite mais une fois l’étape passée, ça n’a pas l’air de la bouleverser plus que ça. Tout ça était assez déstabilisant et la fin n’arrange rien… Tout est précipité et en seulement quelques chapitres, l’auteure change tous ses personnages en bisounours. Je veux bien que les événements dont sont sujets les personnages changent leur perception des choses mais ce fût bien trop brutal et du coup peu crédible. A croire que quelqu’un a agité sa baguette magique…

Bref, une histoire qui promettait monts et merveilles et qui s’est transformée en désert aride… J’ai cherché mon oasis pendant tout le récit mais sans grand succès. Les personnages n’ont pas réussi à me charmer et la fin ne m’a pas convaincue non plus. Je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture mais je n’avais pas non plus l’irrépressible envie de connaître la suite à chaque fois que je faisais une pause.

Publicités

4 réflexions sur “The Last Time We Were Us – Leah Konen

  1. « Je ne m’attendais pas spécialement à être surprise parce que, avec ce genre de livre, je sais en général comment ça va se terminer. » Herm, c’est pas que pour ce genre de livre, tu devines toujours tout xD (Tu sais que pour LLDF, t’es toujours la seule qui avait tout deviné ? lol)

    Quand j’ai vu sur Goodreads que tu t’étais lancée dans cette lecture je me suis dit « Cool, j’attends sa chronique » parce que la couverture me plaît trop (je suis une faible qui marche à la couverture) mais du coup je vais passer mon tour xD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s