Black Butler #1-20 – Yana Toboso

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Je n’ai jamais pensé à la vengeance. Même si je me vengeais, cela ne ferait pas renaître les morts. Et cela les réjouirait sûrement moins encore. Vengeance, revanche, ce ne sont que de belles paroles pour designer l’orgueil des survivants. »

couv72200989Titre : Black Butler
Auteur : Yana Toboso
Genre : Shonen
Langue : Française
Pages : 23 tomes (en cours)
Note : 3.75/5

En bref : J’ai eu du mal avec les premiers tomes. Je n’ai pas vraiment accroché, ni aux personnages ni à l’histoire. Cependant après 4/5 tomes, mon intérêt pour cette saga s’est éveillée. Je souhaiterais par contre que la mangaka nous présente de nouvelles histoires, les clins d’œil sont sympathiques mais ça manque d’originalité à mon goût.

Résumé :

Sébastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise. En matière d’érudition, d’éducation, d’art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature… Ciel aurait-il signé un pacte avec le Diable ?!

Avis :

Ciel est l’unique héritier de la famille Phantomhive et il est à la tête d’une grande société qui produit des jouets et des gourmandises pour les enfants. Il est accompagné de quatre domestiques : Finnlan, le jardinier, May Linn, la femme de chambre, Bardroy le cuisinier et Tanaka, l’intendant. En plus de ces quatre là, un majordome du nom de Sebastian Michaelis est constamment aux côtés du jeune noble. Il est chargé de son bien-être et de sa protection. Il a des capacités surhumaines qui lui permettent d’exceller dans n’importe quel domaine. Très vite, nous découvrons que Sebastian est bien plus qu’un majordome, c’est un démon avec qui Ciel a passé un pacte. Sebastian devra suivre tous les ordres de son maître et en échange il aura le droit de dévorer l’âme de Ciel une fois que ce dernier sera mort.

J’ai profité du challenge « Do You Speak Mangas? » sur Livraddict et plus précisément de la battle qui opposait Black Butler à D.Gray-Man pour relire ce mangas que j’avais commencé il y a longtemps et que je n’avais jamais pris la peine de continuer par manque de temps et de motivation. J’avais aussi regardé dernièrement les saisons 2 et 3 de l’anime. J’ai donc repris le mangas à zéro car je ne me souvenais plus vraiment où je m’étais arrêtée et qu’une piqûre de rappel ne faisait pas de mal.

Au niveau des dessins, Yana Toboso nous offre dès le début des planches très jolies. Le coup de crayon est maîtrisé bien que les paysages manquent de détails par moment. Ce qui n’est par contre pas du tout le cas des costumes, qui sont travaillés et diversifiés. On sent que la mangaka s’est fait plaisir sur les vêtements de ses personnages, surtout ceux de Ciel ! Quant aux combats, ils sont fluides et bien dessinés, ce qui nous permet de suivre facilement le déroulement de l’action.

En ce qui concerne l’histoire, le premier tome sert d’introduction aux personnages et à leur statut du coup, il faut attendre le tome 2 voire le troisième tome pour vraiment commencer à voir un fil conducteur et comprendre ce qu’il se trame derrière les comportements des deux personnages principaux. N’ayant pas été charmée par Ciel et Sebastian, j’ai dû attendre d’être à l’arc sur le cirque ambulant pour les apprécier et m’intéresser un peu plus au mangas. Néanmoins, même si j’ai pris plus de plaisir dans mes lectures et que je suis assez vite arrivée au tome 20, je n’étais pas spécialement avide de connaître la suite. Je dirais plutôt que c’est la battle qui m’a motivé à continuer. Je pense que s’il n’y avait pas eu de battle et que j’avais fait une pause, je n’aurais pas forcément repris la série, comme cela m’est arrivé la dernière fois que je l’ai lu.
Je ne serais pas pointer exactement ce qui fait que je n’accroche pas à ce mangas mais le fait que 90% des arcs soient des histoires revisitées fait sûrement parti des raisons pour lesquelles j’ai un peu de mal avec Black Butler. Entre Jack L’Éventreur, le joueur de flûte de Hamelin, Titanic, Sherlock Holmes, Hana Yori Dango, etc. on ne fait, au final, que passer d’une histoire revisitée à une autre. Je ne suis pas contre reprendre des contes ou autres histoires à sa façon (d’habitude j’adore ça même et Kaori Yuki le fait très bien dans Ludwig Revolution) mais dans une saga aussi longue, je m’attendais à un univers plus original et crée de toutes pièces par Yana Toboso. Je suis donc un peu déçue de ce côté là car ça enlève l’attrait que j’avais pour cette série.

Pour ce qui est des personnages, il y en a qui sont vraiment intéressants (je pense notamment aux différents Shinigamis ou même aux domestiques de Ciel) mais on ne les voit que trop peu. L’auteure nous présente une ribambelle de personnages et bien qu’elle consacre un arc entier à certains, elle n’en fait que vaguement apparaître d’autres alors qu’ils ont l’air d’avoir beaucoup de potentiel. Je suppose que le mangas a du succès au Japon et que la mangaka délaye un peu ses informations mais plutôt que d’avoir des histoires annexes, j’aimerais beaucoup que l’auteure nous plonge dans le passé d’un des domestiques ou dans le monde des Shinigamis.
Dans les derniers tomes que j’ai lu, on sent que quelque chose de grand et d’important se prépare mais c’est amené d’une telle manière qu’on peut aussi bien connaître ce « quelque chose » dans le prochain arc que dans 30 tomes… *frustration* T__T

En bref, Black Butler est un mangas que j’ai eu du mal à apprécier au départ et dont je ne suis toujours pas accro au bout de 20 tomes. J’apprécie mes lectures (je suis loin de lire les tomes à contre-cœur) et le développement de certains personnages comme Undertaker, Finnlan ou Snake sont surprenant et captivant mais j’ai un peu plus de mal avec le côté plus-que-parfait de Sebastian et le manque d’originalité des arcs. J’attends avec impatience le moment où Yana Toboso nous fera un arc complet sur la famille Phantomhive, ses domestiques ou encore les Shinigamis ! Affaire à suivre donc~

Publicités

4 réflexions sur “Black Butler #1-20 – Yana Toboso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s