Sailor Moon – Naoko Takeuchi

Note : ★★★★☆ (3.5/5)
Extrait : « ‘Je ne veux que protéger cette planète avec toi et rendre les gens heureux pour l’éternité.’ Ce que nous vivons aujourd’hui n’est pas au programme de ce rêve. Protéger cette planète est notre lot quotidien. Aujourd’hui, on ne peut pas laisser les cauchemars vaincre les rêves. »

sailor-moon,-tome-18---le-chaos-galactique-117707-264-432Titre : Sailor Moon
Auteur : Naoko Takeuchi
Genre : Shojo
Langue : Française
Pages : 18 tomes (terminé)
Note : 3.5/5

En bref : Les personnages deviennent plus mature rapidement et j’ai aimé cet aspect mais le reste m’a cependant moins emballé. Les arcs se suivent mais se ressemblent beaucoup trop… Seul le rythme soutenu des combats m’a permis d’aller jusqu’au bout de cette saga.

Résumé :

Bunny, collégienne de 14 ans, est une jeune fille dynamique, très vivante, voire un peu dissipée et n’apportant pas à sa mère les résultats scolaires qu’elle espère. Alors qu’elle se rend à l’école, elle marche sur un chat. Elle va soigner la pauvre bête et lui enlever un pansement qui paralysait ses pouvoirs. Le soir même, ce chat va la retrouver. Il s’agit d’un animal très spécial qui pense et qui parle. Il lui donne un pendentif qui lui permet de se transformer en Sailor Moon.

Avis :

Bunny Tsukino est une collégienne tout ce qu’il y a de plus ordinaire jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’un chat nommé Luna. Luna voit en Bunny la nouvelle Sailor Moon, une guerrière capable de combattre les méchants sur Terre. Lorsque des événements étranges vont commencer à se dérouler dans son voisinage, Bunny n’aura d’autres choix que d’accepter le pendentif de Luna et de revêtir le costume de Sailor Moon afin d’éloigner le mal. Commence alors une bataille entre le bien et le mal où Bunny devra s’entourer de fidèles alliés si elle veut espérer terrasser ses adversaires.

J’ai lu cette saga dans le cadre d’une battle sur le challenge « Do You Speak Mangas? » de Livraddict. Je ne suis pas sûre que je l’aurais terminé ou du moins lu aussi vite s’il n’y avait pas eu ce duel. Néanmoins, Sailor Moon étant un classique et une série de mon enfance, je ne regrette pas de l’avoir lu.

Au niveau des dessins, j’ai eu un peu de mal à me faire au style shojo des années 90 au départ. Puis finalement, je m’y suis habituée jusqu’à pouvoir apprécier de nombreuses planches particulièrement bien détaillées. Certaines scènes aux traits fins et épurés donnaient l’impression qu’elles avaient été dessinées avec de la pastel. En général, ces scènes correspondaient à des passages importants du mangas comme les nouvelles transformations et ce style les rendait encore plus consistantes.

En ce qui concerne les personnages, j’ai aimé la vitesse à laquelle Bunny prend conscience de son devoir et des responsabilités qu’elle a sur les épaules. Elle garde un peu son côté enfantin tout de même mais ce trait de caractère s’estompe au fil des tomes pour faire place à une jeune fille pleine de détermination et de courage. On retrouve cette même évolution chez les autres Sailor mais c’est chez Bunny que cette transition est la plus flagrante (même si certains passages restent gnan-gnan à souhait…).
Un petit point qui m’a dérangé par contre, c’est la relation entre Mamoru et Bunny. Je n’ai pas pu m’empêcher de trouver la réciprocité de leur amour trop soudaine et trop forte bien que cela soit très bien expliqué par la mangaka. J’ai été surprise aussi de voir autant de scènes où les deux jeunes gens s’embrassent et dorment ensemble alors que Bunny a à peine 14 ans. J’ai tellement l’habitude dans les shojos d’avoir un baiser tous les dix tomes que j’ai été étonnée que les choses aillent aussi vite entre ces deux tourtereaux xD.

Quant à l’histoire, j’ai bien aimé les premiers arcs qui introduisent à tour de rôle les Sailor de la galaxie interne (Mars, Venus, Mercure, Jupiter) et celles de la galaxie externe (Neptune, Uranus, Pluton et Saturne). La suite cependant m’a beaucoup moins convaincue…
Les combats s’enchaînent rapidement, parfois un peu trop d’ailleurs ce qui enlève tout suspense, mais cela m’a aussi permis de ne pas décrocher et de continuer ma lecture car les arcs deviennent, par la suite, beaucoup trop répétitifs à mon goût. Que ce soit dans la venue des ennemis, les combats avec les Sailor ou la défaite du grand méchant, c’est toujours le même schéma et ça devient vite lassant. De plus, il y a une sorte de surenchère dans les pouvoirs et les transformations des guerrières qui fût de moins en moins crédibles et de plus en plus hâtifs (ce qui arrive malheureusement souvent dans ce type de mangas). J’ai eu l’impression que Naoko Takeuchi n’avait pas prévu de continuer son histoire après l’arc sur Sailor Saturne car après ça, l’intrigue devient un peu bancale et expéditive. Je n’ai d’ailleurs pas du tout apprécié le dernier arc qui met en scène de nouveaux personnages et révèle une toute nouvelle perspective sans prendre le temps de bien les développer et les intégrer dans le récit. C’est un peu dommage…

En bref, Sailor Moon est un classique à lire dans le genre Magical Girls. Les arcs se suivent et se ressemblent mais l’évolution des personnages et le rythme des combats permettent de ne pas s’ennuyer pour autant et d’enchaîner les tomes sans s’en rendre compte. Ce n’est pas mon genre de prédilection mais j’ai tout de même passé un bon moment et je ne regrette pas ma lecture.

 

Publicités

12 réflexions sur “Sailor Moon – Naoko Takeuchi

  1. En tant qu’énorme fan de Sailor Moon, je suis contente de lire ton article sur le sujet! Je comprends aussi tes réserves (sur le côté répétitif des arcs par exemple). Moi, j’ai lu le manga dans les années 90 et j’avais eu du mal avec les dessins à l’époque – maintenant je m’y suis habituée et je les trouve magnifiques 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s