Le fruit de ma colère – Mehdy Brunet

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Il faut toujours se demander si nous connaissons réellement ceux qui nous entourent, mademoiselle Stinalec. Les surprises peuvent parfois être de taille. » – « Décidément, les femmes ont au fond d’elles-mêmes des forces insoupçonnées et insoupçonnables. »

couv14288757

Titre : Le fruit de ma colère
Auteur : Medhy Brunet
Genre : Thriller, Policier
Langue : Française
Pages : 230
Note : 3.75/5

En bref : J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur et l’ambiance qu’il réussit à instaurer dans certains chapitres mais je n’ai pas été convaincue plus que ça par l’histoire. Elle met en avant les femmes (bon point) mais peut-être un peu trop dans l’excès. Quant à la fin, je l’ai trouvé quelque peu expéditive et prévisible.

Résumé :

Le jour où Ackerman vient demander de l’aide à Josey Kowalsky, le compte à rebours a déjà commencé. Il faut faire vite, agir rapidement.
Josey n’hésite pas un seul instant à venir au secours de cet homme qui, par le passé, a su le comprendre.
Ensemble, ils vont découvrir que la colère et la vengeance peuvent prendre bien des visages.
Et s’il était déjà trop tard ?

Avis :

Un nouvel SP proposé par les éditions Taurnada que je remercie pour leur confiance !

Paul Ackerman est à la recherche de son frère jumeaux, Eric, qui ne donne plus de nouvelles depuis plusieurs jours. Est-ce le lien spécial qui les unit ou son instinct de flic qui lui parle ? Il ne sait pas trop. Toujours est-il qu’il sent que son frère est en danger et qu’il est prêt à tout pour le retrouver. Pour cela, il va faire appelle à Josey Kowalsky, un homme qu’il a aidé par le passé. Ensemble, ils vont remonter la piste de Eric et découvrir ce qu’il se cache derrière sa soudaine disparition.

Dès les premières lignes, je dirais même dès les premiers mots, l’auteur nous plonge dans une histoire qui nous donne des frissons. J’aime beaucoup les Thrillers, bien que j’en lise peu en ce moment, mais rares sont les livres qui démarrent avec une telle intensité. On découvre un homme enfermé dans une cellule, terrifié et qui semble avoir été torturé de mille et une façons *brrr*.
J’ai adoré ce premier chapitre et je me suis dit « Wouah, si c’est comme ça tout le long, je vais être traumatisé à vie ! *chouette* ». Malheureusement, après ce préambule, je n’ai plus retrouvé ce côté terrifiant et palpitant. Il y a encore de nombreux passages sombres voire même gores mais rien qui vous donne des tressaillements, qui vous mette mal à l’aise ou qui vous pousse à regarder derrière vous constamment.
C’est un peu dommage car l’histoire avait du potentiel de ce côté là et Mehdy Brunet a clairement le style et les capacités pour nous faire vivre un cauchemar ! Il m’a vendu du rêve dans l’introduction mais n’a pas su répondre à mes attentes par la suite.

En ce qui concerne l’histoire en elle-même, elle était intéressante. J’ai apprécié l’idée de base mais un peu moins la façon dont elle a été traitée par l’auteur.
Ce n’est pas souvent qu’on trouve des Thrillers où les méchantes sont des femmes et j’ai aimé cette originalité. Cependant, je regrette le manque de nuances dans les personnages féminins et même masculins. A cause de cela, le récit perd en suspense et les actions de nos protagonistes deviennent trop prévisibles. J’ai pratiquement anticipé tous les rebondissements bien avant qu’ils arrivent. Même la fin, que j’ai d’ailleurs trouvé un peu trop rapide et pas suffisamment expliqué (du moins l’après-coup), n’a pas su me surprendre. Par contre, le fait que Mehdy Brunet mentionne les problèmes que les femmes peuvent rencontrer dans les métiers où les hommes sont souvent majoritaires (la police, l’armée, les pompiers, etc.) et les bavures, cachées pour ne pas ternir l’image de l’institution, m’a beaucoup plu.

Quant aux personnages, ils ne m’ont pas laissé une marque indélébile. Je n’ai pas raffolé de l’arrogance de Eric ni celles des filles, bien que la situation fût appropriée pour ce type de comportement. Puis, je n’ai pas compris pourquoi Paul est parti demander de l’aide à Josey alors que, dans tout le reste du livre, il n’a que peu d’impact sur les décisions prises par les personnages ou leurs découvertes. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il ne sert qu’à prendre le relais au volant mais…
Malgré ça, Josey est le protagoniste qui m’a le plus intéressé. Son histoire est raconté dans le précédent roman de l’auteur, Sans raisons et bien qu’il ne soit pas nécessaire d’avoir parcouru les pages de ce roman pour comprendre le récit qui nous est présenté ici, je pense qu’il aurait été bon de le lire avant afin de mieux comprendre les deux personnages et le lien qui les unit.

Bref, « Le fruit de ma colère » est un Thriller original à l’ambiance glauque qui, après un départ foudroyant, manque de frissons par la suite. L’action est tout de même omniprésente et aucun personnage n’est épargné par l’auteur. J’aurais cependant apprécié que leurs actions soient moins prévisibles et que la fin ne soit pas aussi expéditive.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s