Il était une plume… – Les Plumes Indépendantes

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « Les pas intrépides de la jeunesse sont animés par tant de fougue et d’empressement qu’ils manquent de discrétion et de discernement. » – « Le samedi passe, s’effile, s’effrite, s’étiole. Un samedi solitaire comme j’en ai l’habitude. »

couv22021154

Titre : Il était une plume…
Auteur : Les Plumes Indépendantes
Genre : Nouvelle
Langue : Française
Pages : 182
Note : 3.75/5

En bref : Quatorze auteurs réunis autour du mot : Plume. Un seul et même thème parcouru et pourtant quatorze histoires très différentes les unes des autres. De ce fait, il y en aura forcément une qui sera faite pour vous. Pour ma part, j’ai eu une préférence pour La plume de la Harpie, Plume solitaire et Ma première plume.

Résumé :

La plume et ses multiples facettes… Couverture de l’oiseau, outil de l’écrivain, symbole de la légèreté. Pour chacun, elle a une évocation particulière. Toujours, elle nous fascine. Souvent, elle nous échappe.

Quatorze auteurs indépendants (Loli Artésia, Erika Boyer, G!, Attila Valpinson, Flore Avelin, Chris Red, Antoine Delouhans, Hilda Alonso, Pierre Thiry, Tia Wolff, Lou B Simone, Frany Jane Cavalier, Audrey Martinez et Agnès de Cize) ont pris le pari de la prendre pour totem et de lui rendre hommage à travers ce recueil singulier, aux multiples voix. Laissez-vous happer par ce déluge de plumes, entrouvrez le temps d’une lecture la porte qui mène à leur monde.

Avis :

Je ne ferai pas de résumé de chaque récit car, tout d’abord, ce serait trop long et ensuite vu le nombre de pages de certaines nouvelles, ce serait vous raconter toute l’histoire. Je ne vais pas non plus faire une chronique détaillée des quatorze nouvelles mais plutôt me concentrer sur celles qui m’ont marquée.

Parmi les nouvelles que j’ai apprécié et dans l’ordre de publication, nous avons La plume de la Harpie de Erika Boyer. Etant amie avec l’auteure, je l’avais déjà lu mais j’ai pris beaucoup de plaisir à relire cette nouvelle et redécouvrir sa plume dans un format plus court. Elle s’attaque cette fois-ci au Fantastique et j’espère qu’elle prendra un jour la peine de développer son histoire parce que l’aperçu qu’elle nous présente ici donne très envie. J’ai l’impression d’avoir lu le premier chapitre d’une saga, c’est très frustrant ! Je veux la suite…
Ensuite, Plume solitaire de Audrey Martinez. Une histoire simple mais touchante d’un homme à la recherche d’une seconde chance. Là aussi, je n’aurais pas été contre quelques pages supplémentaires pour faire durer le plaisir.
Dans le genre court mais efficace, je conseille La légèreté du non-être de Tia Wolff qui nous raconte la chute d’une plume. Sa nouvelle ne fait que trois pages mais je l’ai trouvé très poétique et il m’a été très facile d’imaginer la scène qui y était décrite. Réussir à transporter le lecteur en si peu de mots ne me semble pas être un exercice facile donc chapeau !

Pour ce qui est de la nouvelle de Frany Jane Cavalier, Comment le chien apprivoise une Petite Plume, je l’ai lu deux fois, pas parce que je l’ai aimé, enfin si je l’ai apprécié, mais je l’ai surtout relu parce que je n’ai pas compris la fin… OTL. Tout allait bien jusque-là puis à la lecture du dernier paragraphe, voire des deux derniers mêmes, je n’ai plus rien compris. Ma théorie c’est qu’il y a eu une ellipse que je n’ai pas saisi à ma première lecture mais bien que ça explique l’avant-dernier paragraphe, je reste perplexe quant à l’autre et plus précisément à la dernière phrase. L’histoire est super en plus, elle n’est même pas complexe, tordue ou quoique ce soit… Je me sens terriblement stupide pour le coup xD.

Avec Plume Noire de Lou B Simone, j’ai voyagé en Afrique et j’ai été touchée par la vie de Djibrill Sow, un jeune guerrier peul qui aimerait entrer à l’Ecole des Beaux-Arts à Paris mais qui se trouve confronter aux traditions de son peuple. Une nouvelle bouleversante sur la difficulté de vivre parmi des gens qui ne supportent pas ceux qui sortent du moule. Elle fait réfléchir et vaut vraiment le détour.
Après les guerriers peuls, ce sont les indiens dans Ma première plume de Chris Red qui m’ont transporté avec leurs épreuves initiatiques. Si je pouvais réclamer une suite à l’une des nouvelles de ce recueil, celle-ci en ferait certainement partie. Est-ce que Petit arc-en-ciel va réussir à avoir sa première plume ?

Enfin, Plume de Flore Avelin nous emmène dans une sorte de cabaret où notre protagoniste fait la connaissance d’une danseuse un peu particulière. Une nouvelle un brin fantastique dont j’aimerais bien lire une version plus développée un jour *please*.

Bref, « Il était une plume… » marque le premier recueil de l’association Les Plumes Indépendantes et si le but était de nous faire découvrir des auteurs de qualité, c’est réussi ! D’une manière générale, j’ai beaucoup aimé leurs plumes. Certaines  sont poétiques, d’autres vont droit au but ou sont encore pleine d’imagination. Chacun à sa propre signature, son propre style et bien que les histoires tournent toujours autour du thème de la plume, je n’ai pas eu une seule fois l’impression de lire deux récits semblables. Il y a une grande diversité dans ce recueil que ce soit sur le fond ou la forme. Je suis sûre que vous serez trouver chaussure à votre pied !

 

Publicités

8 réflexions sur “Il était une plume… – Les Plumes Indépendantes

  1. Je ne suis pas surprise de voir les nouvelles qui t’ont le plus convaincues, peut-être parce que je connais un peu tes goûts, maintenant xD En tout cas, je suis contente que tu aies pu découvrir toutes ces plumes et que certaines aient réussi à te convaincre. Peut-être qu’il est temps d’aller découvrir les ouvrages des concernés ? :p Tu as déjà le livre de Tia, je crois.

    Merci de nous avoir lus et d’avoir rédigé cette chronique qui, comme toujours, est honnête ♡

    J'aime

    • Ah merde ! Je ne suis plus si imprévisible que ça alors !

      Oui, j’ai le premier tome de Anthea qui m’attend dans ma PAL et je vais probablement aller checker deux-trois autres auteurs de ce recueil pour le plus grand malheur de mon porte-feuille qui souffre déjà horriblement ce mois-ci xD

      De rien, c’est toujours un plaisir de (re)découvrir des auteurs :3

      J'aime

  2. Merci pour ce retour détaillé sur le recueil ! Je suis contente que ma nouvelle soit citée malgré sa courte longueur 🙂 (et je suis aussi ravie de voir qu’Anthea est dans ta PAL !)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s