Après la pluie – Rohan Lockhart

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « On pouvait être dans un bain de foule tout en restant pourtant seul. » – « […] ils refusaient de se salir, alors qu’ils le souillaient. Un véritable paradoxe. »

couv59731380

Titre : Après la pluie
Auteur : Rohan Lockhart
Genre : Romance
Langue : Française
Pages : 320
Note : 4.5/5

En bref : Rohan Lockhart aborde des thèmes pas évidents mais elle le fait avec beaucoup de tact et de réalisme. Même si la conclusion me laisse sur ma faim, j’ai adoré suivre Tora, Ame et Oba (surtout elle ! xD). C’est une histoire sacrément touchante. Une rencontre dans une gare et voilà deux vies qui changent pour toujours.

Résumé :

« On dit que la floraison des cerisiers ne dure pas, car l’essentiel se cueille en une seule seconde »

Un soir, Ame et Tora se rencontrent sur le quai d’une gare de Tokyo. L’un travaille le soir pour payer ses études. L’autre est cuisinier, batteur dans un groupe à ses heures. Ils auraient pu se croiser et, très vite, s’oublier. Ils auraient pu rester des étrangers si Tora n’avait pas remarqué le regard étrangement triste posé sur lui ; ces yeux si particuliers. Tora y voit comme les reflets d’un passé douloureux et, aussi, les ombres d’un présent qui s’assombrit. Il y voit la mélancolie d’Ame et toutes ses complexités.

Poussé par cette joie de vivre qui le porte chaque jour, au fil des rencontres et des liens qui se créaient, Tora va peu à peu, briser les chaînes qui emprisonnent Ame et, peut-être, réussir à lui rendre sa liberté. Il se pourrait même, que sur le chemin de l’amitié, ils trouvent la force de s’aimer.

« On dit que la vie est comme la floraison d’un cerisier ; il suffit de quelques jours pour que tout change »

Avis :

Il est tard, Ame a fini son travail et attend son train sur le quai d’une gare de Tokyo lorsqu’un jeune homme, du nom de Tora, l’accoste pour lui demander si le dernier train est déjà passé. Ame n’a pas très envie de discuter avec cet inconnu mais celui-ci semble être d’un tout autre avis. De cette rencontre va naître une profonde amitié (voire plus) et peut-être aussi un avenir plus clément pour Ame que le boulot ne ménage pas.

J’ai découvert Rohan Lockhart à la Y/CON et comme je n’avais pas réussi à me procurer le roman Desire là-bas, je me suis rabattue sur Après la pluie dont la couverture est tout aussi sublime !

J’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire de Tora et Ame. Tora vit avec sa grand-mère Oba, travaille dans un restaurant et fait de la musique avec ses amis. Ensemble, ils ont d’ailleurs fondé un groupe qui a failli débuter. En dehors de ces activités, Tora est un homme qui aime faire la fête, boire et fumer. Même s’il aspire à une vie de couple, il est loin d’avoir la vie qui s’y apprête. Malgré tout, c’est quelqu’un de très gentil, toujours à l’écoute de ses amis et prêt à les aider au moindre pépin. Sa bonne humeur constante et son franc parler font que c’est un personnage auquel on s’attache très rapidement.
Quant à Ame, il est étudiant le jour et travaille dans un soapland (l’équivalent d’une maison close) le soir. Il ne fait pas ce boulot par plaisir mais parce que c’est le seul moyen pour lui de gagner suffisamment d’argent tous les mois pour payer ses factures et terminer ses études. Son passé ainsi que cette activité nocturne l’ont rendu extrêmement réservé, il déteste dépendre des autres et met un point d’honneur à se débrouiller seul. Suivre le parcours de Ame ne fût pas chose aisée, Rohan Lockhart aborde des sujets difficiles comme la prostitution, l’impuissance, les maltraitances,… mais avec beaucoup d’humanité et surtout sans jamais entrer dans le larmoyant. Du coup, j’ai été très touchée par ce personnage fort en apparence mais d’une fragilité déconcertante quand on creuse un peu.

Et creuser, c’est ce que va faire Tora au fil des jours et des rencontres mais non sans devoir faire un point sur lui-même avant. Leur relation est douce et son évolution évidente. J’ai complètement adhéré à ce duo et j’ai apprécié que l’auteure n’aille pas là où je l’attendais, ça m’a permis d’avoir quelques surprises en chemin.
Dans les autres personnages, il est bon de mentionner Oba. Cette grand-mère est extra ! En plus d’être drôle et d’avoir de la répartie, c’est une bonne femme ouverte d’esprit et aussi pleine de bonnes intentions que son petit-fils. Elle est comme une tasse de thé fumante après une journée passée dans le froid, chaleureuse et accueillante.

Par contre, bien que j’ai adoré 90% du récit, il m’a manqué quelque chose lors du dénouement. Je suis restée sur ma faim au point où, quelques jours après, j’ai encore l’impression de ne pas avoir fini le livre. L’histoire dans les derniers chapitres est expédiée, tout se fait en un claquement de doigts alors qu’il y avait matière à développer encore leur relation. Je ne sais pas si l’auteure prévoit de faire une suite mais en attendant, je reste insatisfaite, cette conclusion n’en est pas vraiment une…

Une dernière chose… le récit se passe au Japon et l’auteure parle régulièrement des lieux, activités, événements,… typiquement japonais (pachinko, Hanami, karaoke, Kabukicho, etc.). Lorsqu’elle fait mention de ces mots, l’auteure les explique plus ou moins brièvement à la fin du chapitre en question. Certains se plaindront de ce mode de fonctionnement parce que cela casse le rythme de lecture mais pour ma part, je les ai trouvé bienvenu. Ils apportent de la substance à l’histoire et nous permettent de nous plonger un peu plus dans l’univers de nos personnages.

Bref, « Après la pluie » est un très bon roman M/M qui dépeint la vie de deux jeunes hommes qui essayent tant bien que mal de surmonter les obstacles. Rohan Lockhart parle de prostitution avec beaucoup de sensibilité, elle casse certains préjugés et nous propose un univers sombre mais réaliste. Je regrette cependant que la fin ne soit pas à la hauteur du reste du livre, ça manquait d’une véritable conclusion.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s