Good morning little briar-rose – Megumi Morino

Note : ★★★★★ (5/5) Coup de cœur
Extrait : « Ce jour-là, malgré mes bras qui tremblent et malgré ma terreur, j’ai décidé de franchir cette porte, pour protéger quelqu’un qui m’est cher. »

couv32155758Titre : Good morning little briar-rose
Auteur : Megumi Morino
Genre : Shojo
Langue : Française
Tomes : 6 tomes (terminé)
Note : 5/5 Coup de cœur

En bref : Coup de cœur pour ce mangas riche en émotions d’un bout à l’autre. J’ai été complètement transportée par les protagonistes, leur entourage et tout le travail sur soi que chacun est amené à faire. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi profonde et complexe. J’en ressors bouleversée.

Résumé :

Parce qu’il souhaite prouver à son père qu’il pourra arrêter ses études à la sortie du lycée, le jeune Tetsu a commencé à travailler comme employé de maison pour la prestigieuse famille Karasawa. à la demeure surnommée « la maison au sommet de la colline », le lycéen se doit de respecter une seule règle : ne pas surtout pas s’approcher de la petite annexe du jardin, dans laquelle réside cloîtrée la jeune fille malade de la famille Karasawa. Pourtant, un jour, son regard croisera celui de la mystérieuse Shizu. Aussitôt attiré par son sourire empli de tristesse, Tetsu se permet alors de braver l’interdit… Il ne s’imagine pas encore les nombreux secrets qui entourent la jeune fille. Qui est-elle vraiment ?

Avis :

Good morning little briar-rose est un mangas qui n’a l’air de rien à première vue. Il est court, il raconte la romance entre Tetsu et Shizu, il est bien dessiné et il a de très jolies couvertures, qui nous fait croire que nous aurons affaire à une histoire d’amour mignonne, mais pas exceptionnelle non plus. Je me trompais royalement. Ce mangas est bien plus profond que ça.

Tout d’abord, il se démarque des autres shojos par son introduction qui est loin d’être mignonne. Tetsu est un jeune garçon gentil et travailleur mais s’il déteste bien une chose, c’est tout ce qui touche au domaine du paranormal. Hors, il se trouve que Shizu n’est pas malade, comme sa mère le laisse prétendre, mais des fantômes utilisent son corps comme réceptacle. Partant de là, nous avons un premier tome surprenant, tantôt sombre avec quelques scènes digne d’un film d’horreur, tantôt d’une grande douceur. Une entrée en matière intrigante qui nous pousse irrémédiablement à lire la suite. Ce que je n’ai pas tardé à faire !

Les tomes qui suivent n’ont plus vraiment ce côté effrayant car, tout comme Tetsu, nous faisons connaissance avec ceux qui utilisent le corps de Shizu et nous finissons par les comprendre et les apprécier. Leur personnalité est très différente les uns des autres, ce qui nous amène à des interactions parfois drôles avec Tetsu et d’autres qui nous laisse pensives. A partir de là, des questions se posent. Pourquoi Shizu a cette capacité ? Que se passe t-il si un fantôme refuse de rendre son corps à la jeune fille ? Peut-elle disparaître à jamais ? Voilà quelques questions que se posera Tetsu et dont il cherchera les réponses.

Du côté de Tetsu d’ailleurs, nous apprenons rapidement que sa mère est hospitalisée et que son père, se tuant à la tâche au boulot, il n’a pas eu d’autres choix que de prendre le relais à la maison, pour s’occuper de ses deux petites sœurs. Dès que ses données nous sont fournies, Tetsu ne m’est plus apparu comme un jeune garçon insouciant et peureux mais comme un grand frère responsable (voire très gâteux avec ses sœurs xD). Il m’a vraiment bouleversé à cause des nombreux sacrifices qu’il fait pour protéger sa famille. Quand j’ai commencé ce mangas, je ne m’attendais vraiment pas à autant de profondeur et de complexité de la part des personnages.

Son amitié avec Chihiro et l’équipe de foot est touchante et je ne parle même pas de la relation qu’il tisse au fil des tomes avec Shizu. Ils sont tellement adorables tous les deux que j’avais une irrésistible envie de les serrer dans mes bras à chaque page. Que se soit leur rencontre, le développement de leurs sentiments, les obstacles qui leur barrent la route ou le dénouement, tout était parfait ! Je n’aurais rien changé.

En ce qui concerne les personnages secondaires d’une manière générale, ils complètent à merveille le tableau déjà très coloré qui nous fait face. Bien qu’on voit à peine certains d’entre eux, Megumi Morino arrive sans aucune difficulté à nous les faire aimer. Et même ceux qu’on n’apprécie pas au départ, finissent par nous attendrir et nous sommes prêts à leur accorder notre pardon.

Pour en revenir à l’histoire, en plus de parler de la construction et du développement de soi et de la découverte des autres, l’auteur s’entretient avec nous sur l’importance de la famille, des amis, sur celle de communiquer avec ses proches et de savoir faire son deuil, dire au revoir aux gens que l’on chérit et leur pardonner leurs erreurs dans la mesure du possible afin de pouvoir continuer à avancer. Ce sont des thèmes forts qu’elle a su parfaitement exprimer à travers Tetsu, Shizu et leur entourage.

Bref, en l’espace de 6 tomes seulement Megumi Morino a réussi à construire une histoire émouvante et particulièrement bien développée. J’ai adoré suivre l’évolution de Shizu, qui passe d’une coquille vide, qui se laisse porter par le courant, à une jeune fille déterminée à croquer la vie à pleines dents. J’ai adoré Tetsu, qui apparaît comme quelqu’un de simple mais qui se révèle être un jeune homme porteur de nombreuses responsabilités. J’ai adoré ce couple solidaire et chaleureux auquel on ne peut qu’adhérer. La fin, quant à elle, est parfaite et ce serait mentir si je disais qu’elle ne m’a pas fait verser quelques larmes. Voilà un mangas qui va me marquer pendant un bon moment.

 

3 réflexions sur “Good morning little briar-rose – Megumi Morino

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s