Let’s be a family – Tomo Kurahashi

Note : ★★★★☆ (3.75/5)
Extrait : « – Ce n’est pas normal d’avoir deux papas ! – J’ai deux papa et une maman, j’ai une personne de plus que tout le monde. C’est cool, nan ? »

couv1634661

Titre : Let’s be a family
Auteur : Tomo Kurahashi
Genre : Yaoï
Langue : Française
Pages : 192
Note : 3.75/5

En bref : Pour l’apprécier pleinement, il est préférable de lire avant Let’s be together. Enfin, même si je n’ai pas aimé la façon dont nos héros se retrouvent avec un bébé sur les bras, j’ai apprécié les difficultés que Ayu leur apporte et les accommodations qu’ils sont amenés à faire pour concilier cette nouvelle vie de famille avec leur boulot et leur couple.

Résumé :

Chiaki et Kazuma sortent ensemble depuis huit ans. Un jour Tomoe, leur amie d’enfance, débarque en larmes avec son bébé et leur dit : « je vous confie Ayu ! »
Du jour au lendemain, ils deviennent donc papas et voient leur vie changer du tout au tout ! Outre le fait de n’avoir aucune notion en matière d’éducation, ils vont devoir également apprendre à concilier leur vie professionnelle et le fait de s’occuper d’un enfant, une chose tout sauf facile, surtout quand on travaille tard le soir.
Les joies de la vie de famille résonneront ils entre leurs murs ? Une chose est sûre, le quotidien de nos deux nouveaux papas de ne sera plus jamais le même.

Avis :

Tomoe a toujours réussi à surprendre ses deux amis, Chiaki et Kazuma. Ce fût encore le cas lorsqu’en rentrant d’un voyage, elle leur annonce qu’elle est tombée enceinte et qu’elle ne connait pas l’identité du père. Le couple va alors l’aider dans sa grossesse. Malgré le fait qu’ils connaissent Tomoe depuis l’enfance, ils ne s’attendaient pas à, un jour, devoir s’occuper de sa fille à temps plein. Comment notre couple va réussir à concilier vie amoureuse, vie professionnelle avec leur nouvelle vie familiale ?

Let’s be a family est un one-shot qui suit Let’s be together où nous retrouvons Chiaki et Kazuma huit ans après. Je n’ai pas encore lu Let’s be together qui est en deux tomes mais je ne pense pas ce soit dérangeant pour la compréhension de l’histoire. Néanmoins, si vous ne voulez rien perdre des relations et du passé des personnages, je vous conseille de lire dans l’ordre chronologique de leur vie, soit les deux tomes de Let’s be together puis Let’s be a family.

Je suis un peu déçue par ce tome, je m’attendais à passer un meilleur moment que ça. Je n’ai pas aimé le point de départ de l’histoire et le fait que Tomoe abandonne son enfant pour aller parcourir le monde et vivre de sa passion, la photographie de guerre. Même si c’est son métier et qu’elle doit travailler si elle veut gagner de l’argent et vivre décemment, j’ai trouvé ça particulièrement irresponsable de sa part de vouloir garder son enfant pour ensuite le donner à ses amis pour qu’ils s’en occupent. Chiaki et Kazuma sont peut-être comme ses frères adoptifs mais ce n’est pas une raison pour leur imposer une responsabilité pareille sans leur demander leur avis au préalable.
J’ai vraiment été dérangée par cet aspect tout du long. Bien que Tomoe a l’air d’être une femme pétillante et plein de vie et qu’elle semble réellement avoir de l’affection pour sa fille, j’ai eu du mal à l’apprécier. Je pense que si nos deux héros avait récupéré la fille de leur amie suite à la mort de cette dernière, le récit m’aurait paru bien plus profond et je l’aurais apprécié davantage.

Hormis cet aspect, j’ai beaucoup aimé l’évolution des personnages et la façon dont Chiaki et Kazuma s’adaptent à l’arrivée de Ayu. Grâce à cette petite fille, leur quotidien change et leur relation prend un nouveau tournant qui nécessite quelques ajustements. Je ne les connaissais pas avant mais je me suis très vite attachée à ce duo et maintenant, je suis curieuse de lire Let’s be together pour découvrir les prémices de leur relation et savoir comment ils en sont venus à faire des concessions l’un et l’autre pour être encore ensemble aujourd’hui.

En ce qui concerne Ayu, nous la suivons de bébé à l’école primaire et j’ai aimé sa force de caractère malgré son jeune âge et sa vision de la famille. Je ne suis pas sûre que les choses se passent réellement avec autant de facilité au Japon en ce qui concerne les familles homosexuelles (ils ont déjà l’air d’avoir du mal avec les pères célibataires…) mais je trouve ça intéressant de montrer ce genre de schéma et surtout de mettre en avant le fait que l’enfant est heureux et pas perturbé le moins du monde par le fait qu’elle est élevée par deux hommes.

Bref, « Let’s be a family » est un one-shot sympathique. Pour l’apprécier pleinement et comprendre la profondeur des différentes relations qui existent entre les personnages, je pense qu’il est préférable de lire auparavant Let’s be together. Ensuite, même si je n’ai pas apprécié la façon dont Chiaki et Kazuma se retrouvent avec un bébé sur les bras, j’ai aimé les difficultés que cette petite fille leur apporte et les accommodations qu’ils sont amenés à faire pour concilier cette nouvelle vie de famille avec leur boulot et leur vie de couple.

Découvrez mes chroniques complètes de la saga : Let’s be together.

4 réflexions sur “Let’s be a family – Tomo Kurahashi

  1. C’est marrant, j’ai aussi sorti mon avis aujourd’hui ><
    Pour parler du fond, j'ai vite évacué ce qu'avait fait Tomoe pour ma part pour me concentrer sur le reste. Et même si ce n'est pas très réaliste, ça fait du bien de voir la construction de cette jolie famille et tout ce que ça implique pour le couple des héros. J'ai beaucoup aimé ^^

    J'aime

    • Oh ! Je pensais que tu l’avais sorti il y a quelques temps déjà 🤔
      J’irai lire ça alors !

      J’ai eu du mal à oublier cet aspect avec Tomoe pour ma part. Mais pour le reste je suis d’accord avec toi. J’ai aimé la façon dont ils s’accordent à leur vie à trois et le fait que n’importe quel parent peut avoir ce genre de problématique et pas seulement un couple homosexuel 😊 Il y a un fond qui peut parler à tous et c’est cool !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s