Les Cités des Anciens #3-4 – Robin Hobb

Note : ★★★★★ (4.75/5)
Extrait : « Et, si des hommes peuvent créer des règles, d’autres peuvent les changer ; nous pouvons les changer. Ce n’est pas parce que « ça a toujours été ainsi » que nous devons nous soumettre à la tradition ; nous pouvons nous en libérer si nous en avons le courage. »

couv32334118

Titre : Les Cités des Anciens #3-4
Auteur : Robin Hobb
Genre : Fantasy
Langue : Français
Tomes : 8 tomes (terminé)
Note : 4.75/5

En bref : Les personnages mûrissement et certains développent un potentiel insoupçonné. Les réflexions sur la parentalité et la vie en société sont enrichissantes et ne cassent en rien l’action omniprésente. La fin du tome 4 annonce un changement d’ambiance et je ne peux qu’être impatiente de découvrir les prochains secrets des Dragons et des Anciens !

Résumé :

Résumé du tome 3 : Graffe prétend plus que jamais régenter le groupe et se heurte à la révolte de Thymara, qui n’accepte pas qu’on lui dicte sa conduite ; Sédric, après avoir volé le sang du petit dragon cuivré, tombe malade et constate avec effroi d’étranges modifications chez lui ; Leftrin découvre enfin l’agent de son maître-chanteur et se trouve désormais face à un choix terrible ; et Alise doit, elle aussi, décider entre son amour pour le capitaine et sa vie de femme mariée.
Et chacun suit la migration des dragons vers Kelsingra, une cité qui n’existe peut-être pas. Mais, alors que la situation paraît bloquée pour tous, un événement imprévu et catastrophique vient redistribuer toutes les cartes…

Avis :

Deux tomes riches en action, en réflexion, en découverte et en émotions ! J’ai adoré tout ce que j’y ai lu et si l’histoire continue sur cette lancée, il est fort probable que ça finisse en coup de cœur. On en est pas loin en tout cas !

Le titre du tome 3 « La fureur du fleuve » vous donne un indice sur la nature de la catastrophe majeure dont parle le résumé. Elle ne va pas seulement déstabiliser le groupe et le mettre en péril mais aussi changer de nombreux comportements. En effet, quand on est face à la mort, le superflu a tendance à disparaître pour laisser la place à ce que nous voulons réellement. C’est ainsi que Sédric et Alise ouvrent les yeux sur leur vie et se prennent en main. Je ne peux que saluer cette évolution ! Elle nous rend les personnages bien plus agréables à suivre. Alors que Sédric me laissait quelque peu indifférente jusqu’à présent, il est remonté dans mon estime et dans mon top des personnages que j’apprécie le plus. Il a un potentiel que j’étais loin de m’imaginer.

En ce qui concerne Thymara, elle garde son caractère bien trempé et c’est surtout physiquement qu’elle va changer. Je ne l’apprécie pas plus que ça car je la trouve trop sur la défensive et colérique (même si la plupart du temps c’est justifié). Néanmoins, c’est avec elle, ou du moins en sa présence, que nous avons les meilleures discussions. J’aime énormément ses réflexions sur les traditions qu’elle souhaite conserver et qui se confrontent à la vision de Graffe qui veut plutôt s’en abroger et en créer de nouvelles. Ces deux tomes approfondissent vraiment cet aspect et c’était passionnant de voir cette communauté se gérer, voir certains soigneurs imposer leur autorité, d’autres les bafouer et chacun exposer son point de vue. Graffe est super intéressant sur ce sujet, il souhaite être enfin libre des lois et coutumes qu’on lui imposait à Trehaug, il veut créer un nouveau village avec ses propres règles mais en faisant cela, n’est-il pas en train d’édicter aux autres, ce qu’on le forçait à faire jadis ?

De l’autre nous avons Thymara qui considère que si des règles ont été instaurées, c’est qu’il y avait sûrement une bonne raison mais est-elle toujours valable ? Il y a vraiment matière à réflexion dans cette partie du livre et la diversité des personnages nous permet d’avoir différents avis et de pouvoir les comparer et se faire notre propre opinion. J’aime beaucoup quand les auteurs nous divertissent tout en nous faisant réfléchir sur des sujets qui nous touchent de près ou de loin. D’ailleurs, sur le thème de la parentalité, il y a un discours de Belline dans le tome 4 qui m’a complètement soufflé ! Je n’en dirai pas plus sur le comment du pourquoi elle vient à en parler mais je crois que c’est la première fois que je vois un personnage de Robin Hobb parler avec autant de ferveur d’un sujet sans que quiconque contredise ou adoucisse sa joute verbale.

L’histoire, quant à elle, est mouvementée. Comme je l’ai dit, une catastrophe survient et il faudra pas mal de temps à nos aventuriers et nos dragons pour s’en remettre physiquement et émotionnellement. C’est ce moment un peu statique qu’utilisera Robin Hobb pour faire mûrir ses personnages. Par la suite, le périple continue et les découvertes sur les Dragons et les Anciens se poursuivent. Je suis une véritable éponge dès qu’il s’agit des Anciens, tout ce qui les touche de près ou de loin me fascine alors je peux vous dire que j’ai été souvent fascinée durant ma lecture, surtout dans le tome 4 où nous explorons des zones inédites ! L’auteur a le don de me faire voyager à travers ses descriptions de faune et de flore, je suis littéralement amoureuse.

Je n’ai pas beaucoup parlé des Dragons dans cette chronique parce qu’il n’y a pas tant de choses à dire sur eux. Ils suivent leur chemin et hormis Sintara et Relpda qui se détachent du lot par rapport à leur relation avec leur gardien, les autres sont plutôt en retrait dans ces deux tomes. Je tiens quand même à ajouter que Relpda est mon chouchou côté Dragons ! Elle est exceptionnelle sur bien des aspects et j’ai beaucoup d’affection pour elle. Sintara ressemble au final beaucoup à sa gardienne et j’ai un peu de mal avec son côté hautain qui ne sied guère à un dragon qui ne peut pas se débrouiller tout seul…

Bref, cette suite de la saga « Les Cités des Anciens » est toujours aussi excellente. Les personnages mûrissement et certains développent un potentiel insoupçonné. Les réflexions sur la parentalité et la vie en société sont enrichissantes et ne cassent en rien l’action omniprésente dans ces deux tomes. Je suis toujours autant fascinée par cet univers dont je dévore les pages les unes après les autres. La fin du tome 4 annonce un changement d’ambiance et je ne peux qu’être impatiente de découvrir les prochains secrets des Dragons et des Anciens !

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tomes #1-2 / Tomes #5-6 / Tomes 7-8 (à venir)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s