Forces du Mal de Tolkien – David Day

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « Sans suppôt du Mal, il n’y aurait pas de héros et tout l’intérêt d’un récit héroïque repose sur la menace que représentent ces êtres maléfiques. »

couv70333654Titre : Forces du Mal de Tolkien
Auteur : David Day
Genre : Fantasy, Essai
Langue : Française
Pages : 256
Note : 4.25/5

En bref : Bel ouvrage pour tout ceux qui cherchent à avoir un récapitulatif des forces obscures qui se sont abattus sur la Terre du Milieu pendant 40 000 ans. Chaque race est décrite avec leurs origines, leur évolution et les figures emblématiques qui ont marqué leur temps. C’était très intéressant à parcourir et les illustrations sont toujours un plaisir pour les yeux !

Résumé :

Les œuvres de Tolkien comptent parmi les plus grands récits où s’affrontent le Bien et le Mal. Décrivant les forces obscures qui ont forgé le monde d’Arda, et les personnalités complexes habitées par la lutte interne de la lumière et des ténèbres, cet ouvrage examine la tyrannie et la destruction dans le monde de Tolkien et la véritable nature du Mal.

Avis :

Dans cet ouvrage, David Day recense tous les personnages et créatures maléfiques qui ont œuvré en Terre du Milieu depuis sa création. Cela commence par le premier ennemi des Valar, Melkor et les sbires qui l’ont aidé à conquérir la Terre du Milieu et à corrompre bon nombres de peuples comme les Numénoréens ou les Elfes. Puis, cela continue avec leurs descendants où nous retrouvons à leur tête Sauron, le Seigneur Sombre du Mordor.

Pour ceux qui ont lu mes chroniques précédentes, ils vont avoir un sentiment de déjà-vu mais étant donné que c’est la même collection, nous retrouvons les mêmes qualités et les mêmes défauts. Dans les bons points, nous avons donc les magnifiques illustrations (j’ai d’ailleurs l’impression qu’il y en a plus dans celui-ci que dans les autres, hormis l’Atlas bien entendu), les frises chronologiques (qui se répètent un peu entre elles parfois) et des sortes d’arbres généalogiques qui nous permettent de mieux visualiser d’où sont originaires certaines créatures ou certains peuples.
Dans les points négatifs, nous retrouvons encore et toujours le texte non justifié…

Quant au contenu, depuis ma lecture de Batailles de Tolkien que j’ai trouvé répétitif et sans grosses nouvelles informations, je craignais d’avoir fait le tour de la collection et d’avoir cette même sensation avec les autres livres qu’il me reste à lire. Ce ne fût pas le cas avec celui-ci.
Il y a bien une partie du contenu que je connaissais déjà, notamment les influences mythologiques de Tolkien sur lesquelles il est difficile de passer, mais j’ai tout de même appris de nombreuses choses et eu des récapitulatifs intéressants sur certains personnages.

L’auteur passe en revu vraiment tout le monde, des démons Maiar (Balrogs, Loup-Garous, Ungoliant et Vampires) au Hommes (Numénoréens, Haradrim et Orientais) en passant par les Trolls, les Orques, les Dragons, les Spectres et autres bêtes et oiseaux. Pour chaque catégorie, il va nommer les sous-catégories et décrire les créatures importantes et le rôle qu’elles ont joué. Par exemple, pour les Dragons, David Day va nous parler des Dragons de glace, des dragons de feu Uruloki et des dragons volants cracheurs de feu avec pour chacun une figure emblématique, Scatha le Vert pour le premier, Glaurung pour le deuxième et Ancalagon pour le dernier.
Chaque âge voit, pour chaque type de créature, sa tête d’affiche et j’ai trouvé cela passionnant à suivre. Je ne m’attendais pas à autant de diversité dans le bestiaire proposé par Tolkien. Je me suis rendue compte que je ne connaissais finalement encore bien peu de choses à ce sujet.

David Day ne se contente pas de nous faire découvrir les forces obscures de la Terre du Milieu, il nous présente aussi ceux qui ont été pervertis par le pouvoir et les différentes tentations. Ainsi, nous faisons plus profondément la connaissance du magicien Saroumane et du hobbit Smeagol. Et je dois avouer que même si j’ai apprécié feuilleter les pages sur les créatures malfaisantes, j’ai plus été intéressée par la partie sur les Hommes. Ayant une capacité de réflexion et leurs propres désirs que la plupart des bêtes n’ont pas, connaître le pourquoi du comment, ces peuples ou ces personnages ont choisi le Mal plutôt que le Bien m’a plus intrigué.

Bref, « Forces du Mal de Tolkien » est un très bel ouvrage pour tout ceux qui cherchent à avoir un récapitulatif des forces obscures qui se sont abattus sur la Terre du Milieu pendant 40 000 ans. Chaque race est décrite avec leurs origines, leur évolution et les figures emblématiques qui ont marqué leur temps. C’était très intéressant à parcourir et les illustrations qui accompagnent le texte sont toujours un plaisir pour les yeux !

Découvrez mes chroniques des autres ouvrages de l’auteur :
Atlas illustré selon Tolkien
Les légendes de l’anneau selon Tolkien
Batailles de Tolkien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s