Maybe, tome 1.5 : Maybe Not – Colleen Hoover

Note : ★★★★☆ (4.25/5)
Extrait : « La seule différence entre tomber amoureuse et être amoureuse c’est que ton cœur sait déjà ce que tu ressens alors que ton esprit s’entête à ne pas l’admettre.  »
« C’est la meilleure et la pire des choses qui me soit jamais arrivée. »
couv29457092
Titre :
 Maybe, tome 1.5 : Maybe Not
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance Contemporaine
Langue : Anglaise
Pages : 112
Note : 4.25/5

En bref : Warren est toujours aussi drôle mais on remarque aussi une certaine sensibilité chez lui. Quant à Bridgette, c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai découvert son passé. Leur histoire n’est pas aussi profonde que ce que Colleen Hoover a l’habitude de nous servir mais ça reste un joli complément.

Résumé :

Quand il a l’opportunité de s’installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante… Mais peut-être pas.
Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l’intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ?
Peut-être. Mais peut-être pas.

Avis :

Encore un spin-off de Colleen Hoover réussi. J’avais beaucoup d’affection pour Warren dans Maybe Someday et il me rappelait Daniel de Hopeless sous certains aspects. J’étais donc ravie d’avoir un spin-off sur ce personnage et d’en apprendre plus sur son histoire avec Bridgette qui était bien trop peu présente dans le tome précédent.

L’histoire est racontée du point de vue de Warren et commence le jour où Bridgette emménage dans l’appartement de Ridge, Brennan et Warren. Warren refuse tout d’abord que la jeune fille vive sous le même toit que lui. Il ne veut pas partager sa salle de bain (territorial ce garçon !). De plus, Bridgette est bien trop jolie et la côtoyer pourrait devenir problématique. Mais comme il ne paye plus son loyer depuis quelques temps déjà, Brennan lui fait bien comprendre qu’il n’a pas son mot à dire sur cette décision. Warren se rend à l’évidence, et commence alors une cohabitation plus qu’agitée.

J’avais dit dans ma review de Maybe Someday que je trouvais que Brennan n’apparaissait pas assez souvent et que Bridgette faisait plus décoration qu’autre chose. J’ai donc été ravie de voir que ces manques avaient été comblés dans ce spin-off.
Lorsque l’histoire commence, Brennan est sur le point de quitter sa chambre pour partir en tournée. On en découvre alors un peu plus sur sa relation avec son père, Warren, son boulot puis plus tard sur sa relation avec Bridgette. Bien que ce soit bref à chaque fois, ce sont des détails que j’ai absorbé comme une éponge parce que Brennan est un personnage que j’apprécie beaucoup malgré son absence dans la plus grande partie du livre (je veux un Maybe Brennan T___T).
En ce qui concerne Bridgette, j’ai apprécié son histoire (bon l’arrivée dans la colocation est un peu tirée par les cheveux de mon point de vue) mais son passé et son évolution étaient intéressants à suivre. Je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce personnage mais avec son caractère bien trempé et cette froideur qui cache au final, un tout autre visage, elle a réussi à m’attendrir en l’espace d’une centaine de pages.
Quant à Warren, on pouvait penser dans Maybe Someday que c’était juste un guignol pervers mais en réalité, dans Maybe Not, on découvre un jeune garçon drôle bien sûr, mais aussi extrêmement attachant et contradictoire.

Ceux qui ont lu Maybe Someday connaisse déjà le fin mot de l’histoire. Pour les autres, elle se devine assez facilement. Mais ce n’est pas ce qui est le plus intéressant ici.
Je trouve que l’interaction entre les deux personnages principaux est ce qui fait le charme de ce spin-off. Warren aime et déteste passionnément Bridgette et cette dernière le lui rend bien. Que ce soit la nuit ou le jour, ils n’ont pas de limites ni de règles à leur relation ce qui la rend à la fois particulière et dangereuse. Les farces de Warren et les contre-attaques de Bridgette fusent de toute part et tous les coups semblent permis. J’ai ri de nombreuses fois de leurs batailles et j’ai eu parfois peur qu’ils aillent trop loin et que ça tourne mal. J’ai eu l’impression d’être dans de vraies montagnes russes !
A côté de ça, nous comprenons l’origine des expressions utilisées entre Warren et Bridgette dans Maybe Someday ainsi que la passion du jeune homme pour les films pornographiques. Ce n’était que des détails dans le tome précédent mais ils prennent une place plus important dans ce volet.

Au final, l’histoire d’amour de Warren et Bridgette n’est pas aussi profonde que ce que Colleen Hoover a l’habitude de nous servir, c’est vrai. Il manquerait bien encore au moins une centaine de pages pour ça… Il n’y a personne pour se mettre en travers de leur chemin à part eux-même, pas de lourds secrets qui peuvent tout faire basculer, etc. De plus, on ne rentre pas au fin fond de la tête des personnages. Mais en commençant ce spin-off, je ne m’attendais pas spécialement à une histoire complexe donc je n’ai pas été déçue de ma lecture et j’ai pu apprécier ce livre comme il est : un joli complément.

Retrouvez mes chroniques de la saga complète ici : Tome 1.

Publicités

4 réflexions sur “Maybe, tome 1.5 : Maybe Not – Colleen Hoover

    • La première fois tu devais encore être sous le choc de Maybe Someday c’est pour ça xD.
      Pour ma part, j’ai autant aimé qu’à ma première lecture (Warren ♡). Tout comme pour Maybe Someday, j’y ai repéré les mêmes qualités et défauts.

      J'aime

      • En fait je suis toujours déçue parce que pour moi Warren méritait plus que ça, j’aurais aimé un livre comme Daniel a eu, celui-là était un peu court à mon goût. Mais la différence de ma seconde lecture c’est que j’ai plus aimé Bridgette que la première fois xD

        J'aime

      • C’est vrai qu’un livre aussi long que celui de Daniel aurait été bien mais avec Bridgette ça aurait été compliqué… son histoire n’a pas assez de consistance je trouve. Il aurait fallu tout changer ><

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s