Un intérêt particulier pour les morts – Ann Granger

Note : ★★★★★ (4.5/5)
Extrait : « N’oublie jamais ce que tu as vu aujourd’hui. Souviens-toi que cela représente le vrai prix du charbon. »

couv56927829Titre : Lizzie Martin #1 : Un intérêt particulier pour les morts
Auteur : Ann Granger
Genre : Policier, Historique
Langue : Française
Pages : 379
Note : 4.5/5

En bref : Excellent policier. Je l’ai dévoré et j’ai autant aimé l’enquête que l’ambiance victorienne, les personnages plein de caractère ou le dénouement que je n’avais pas vu venir. Je n’ai qu’une hâte désormais, lire la suite et trouver cette fois-ci le coupable ! Si vous êtes amateur de policier ou si vous voulez vous lancer dans ce genre, cette saga semble parfaite pour ça.

Résumé :

Nous sommes en 1864 et Lizzie Martin accepte un poste de dame de compagnie à Londres auprès d’une riche veuve qui est aussi une propriétaire de taudis. Lizzie est intriguée d’apprendre que la précédente dame de compagnie a disparu, apparemment après s’être enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvée dans les décombres de l’un des bidonvilles démolis récemment autour de la nouvelle gare de St Pancras, Lizzie commence à se demander ce qui s’est passé. Elle renoue avec un ami d’enfance, devenu l’inspecteur Benjamin Ross, et commence à enquêter avec son aide, au péril de sa vie, pour découvrir la vérité sur la mort de la jeune fille dont le sort semble étroitement lié au sien.

Avis :

Elizabeth Martin est la fille du médecin d’une petite province du Debyshire. Elle perd son père et, orpheline, se retrouve à gérer les affaires de la maison mais le Dr Martin étant un homme généreux de son vivant, il ne lui a pas laissé beaucoup d’argent. Ne pouvant rester plus longtemps dans cette situation, elle envoie quelques lettres à des connaissances de son père afin de requérir leur aide. Elle en trouve auprès de Mrs Parry, une riche dame de Londres, qui la prend comme dame de compagnie. Nous voilà donc avec Lizzie qui débarque pour la première fois à la capitale.

Ce roman regroupe plus ou moins tout ce que j’aime dans un policier que ce soit au niveau de l’ambiance, des personnages ou de l’histoire.
Tout d’abord, l’ambiance. Nous sommes dans la deuxième moitié du 19ème, à l’époque victorienne. C’est l’époque qui a vu le jour d’Oliver Twist et plus tard, Sherlock Holmes et Jack l’éventreur. C’est une période de changement et de modernité dans le pays avec le développement des chemins de fer, du métro, etc. L’auteur retranscrit parfaitement cet atmosphère avec la construction de la gare St Pancras à Londres, l’exploitation des mines de charbon dans les provinces ou encore la fameuse purée de pois qui envahit la capitale et empêche toute sortie. C’est une ambiance que j’adore et que je trouve très bien décrite !

Côté mœurs, bien que des esprits rebelles commencent de plus en plus à faire leur apparitions, nous sommes encore à la vieille école. La hiérarchie sociale a une grande importance, tout comme les bals, les dîners privés, la cour, les mariages arrangés, la réputation, etc. Chacun cherche à gravir les échelons en courtisant et/ou marchandant avec les bonnes personnes. J’aime beaucoup cette époque car tout est dans le phrasé des personnages, leurs gestes et leur regard. Le moindre faux pas, la moindre parole de travers et vous pouvez être exclus pour toujours de la vie mondaine. L’hypocrisie est souvent de mise et c’est quelque chose de très intéressant à observer, surtout avec une héroïne franche comme Lizzie Martin.

En ce qui concerne l’histoire, à son arrivée à Londres, Lizzie se retrouve au cœur d’une affaire criminelle. En effet, la dame de compagnie qu’elle remplace, parce que celle-ci est partie du jour au lendemain avec un homme, est retrouvée morte dans un vieil immeuble d’Agar Town, qui allait être démoli pour que la gare de St Pancras soit construite. C’est ainsi qu’elle rencontrera une ancienne connaissance et qu’elle sera amenée à aider la police dans son enquête.
Quand je lis un policier, je suis, bien entendu, toujours à la recherche du coupable pendant ma lecture et là, je dois avouer ne pas l’avoir trouvé. Je me suis complètement laissée berner par Ann Granger qui a rudement bien mené son affaire. Elle nous laisse plusieurs suspects potentiels tout au long du livre et elle distille ses indices de façon à ce qu’on découvre le véritable assassin qu’à la toute fin, en même temps que les protagonistes. J’ai vraiment eu les mêmes réactions que Lizzie et Ben lorsqu’ils ont découverts le meurtrier. Je me suis dit que j’avais été bien bête de ne pas y avoir pensé plus tôt car quand on regarde bien, les choses paraissent tellement logiques qu’on se demande comment on a pu passer à côté ! Bien que je sois déçue de ne pas avoir trouvé le coupable, j’ai adoré me prendre la tête jusqu’au bout et que le rebondissement final ait fait son effet. J’ai perdu la partie mais je rêve désormais d’une revanche !

Les personnages, eux, sont tantôt détestables, tantôt agréables, en fonction du rôle qu’ils sont censés tenir. J’ai beaucoup aimé Lizzie Martin, une jeune femme indépendante qui n’a pas sa langue dans poche. Je me suis tout de suite attachée à elle et je ressentais pleinement tout ce qu’elle vivait. De plus, ses réflexions étaient souvent proches des miennes. Elle m’a rappelé Jane Austen sur certains points. Je suis aussi tombée sous le charme de Benjamin Ross, le jeune inspecteur en charge de l’affaire. Il est particulièrement charmant et j’ai aimé suivre ces interactions avec Lizzie mais aussi avec d’autres membres de son équipe.
Autour de ce duo, nous avons d’autres personnages comme Mrs Parry, son neveu Franck, leurs domestiques dirigés par le couple Simms, leurs amis Mrs Belling et son fils James et bien sûr le Dr Tibbet, personnage exécrable mais qui a amené quelques moments inoubliables.

Bref, « Un intérêt particulier pour les morts » est un excellent policier. Je l’ai dévoré en quelques jours seulement et j’ai autant aimé l’enquête que l’ambiance, les personnages ou le dénouement. Je n’ai qu’une hâte désormais, lire la suite et trouver cette fois-ci le coupable ! Si vous êtes amateur de policier ou si vous voulez vous lancer dans ce genre, cette saga semble parfaite pour ça.

Découvrir mes chroniques de la saga complète : Tome 2 / Tome 3 / Tome 4 / Tome 5 / Tome 6 / Tome 7 /

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s